Les incontournables de l’Argentine

L’Argentine est un pays de contrastes géographiques et démographiques. Au nord, un fort héritage pré-colonial persiste tandis que la capitale est composée d’un ensemble d’influences des quatre coins du globe. Le sud reste la terre des gauchos, le cow-boy de l’Argentine. Si vous allez jusqu’à Ushuaia, vous pourrez dire que vous aurez atteint le bout du monde. Laissez-vous guider par notre itinéraire pour ne rater aucun des incontournables du pays !

Buenos Aires

 

Atterrissage à l’aéroport Ezeiza. Vous débutez votre itinéraire argentin par la capitale. Tout est incroyablement démesuré, à commencer par l’obélisque, qui se dresse au milieu de l’avenue 9 de Julio, elle-même la plus large du monde. Version authentique, vous prenez le chemin du quartier San Telmo pour y arpenter ses ruelles aux maisons coloniales de toutes les couleurs. Si c’est un dimanche, vous aurez la chance de croiser des danseurs de tango pendant que vous choisissez vos souvenirs à la feria. Version bobo, vous allez bruncher dans une des multitudes d’adresses branchées healthy-vitaminées de Palermo puis vous allez digérer tout ça au cours d’une balade dans les jardins japonais, délicatement fleuris à l’approche du printemps. Pause culturelle au Musée d’Art Latino-Américain pour y admirer des toiles de maîtres et des expositions temporaires audacieuses. On la surnomme la ville qui ne dort jamais et pour cause, les restaurants vous accueillent jusqu’à 1h du matin, en sortant par exemple d’une pièce de théâtre sur l’avenue Corrientes, et ce n’est que le début d’une nuit mémorable. Si vous le souhaitez vous pouvez également découvrir le monde des estancias dans le village de Areco.

Iguazú

 

Dans la série grandiose, c’est dans la région de Misiones que l’on trouve les majestueuses chutes d’Iguazú, protégées par un parc national de 67 000 hectares classé patrimoine naturel de l’humanité de l’Unesco. Les visiteurs affluent massivement chaque année pour contempler ce spectacle, situé entre l’Argentine et le Brésil qu’offre la nature. C’est notamment sa biodiversité qui enchante dans ce parc où plus de 2 000 espèces végétales ainsi que 450 espèces d’oiseaux sont répertoriées. Vous aurez la chance d’admirer des toucans et des perroquets de toutes les couleurs, notamment dans le Parque das Aves (du côté brésilien) dont la mission est de protéger et de restaurer cette superbe faune menacée.

Nord-ouest argentin

 

Si vous cherchez des paysages typiques et une expérience authentique, c’est dans les régions de Salta et de Jujuy qu’il faut vous rendre. Au programme, une route de charme à travers le désert qui cache une incroyable région viticole dont les vins, cultivés en altitude, n’en sont que plus savoureux. Arrêts obligatoires pour une dégustation dans les villages coloniaux de Cafayate et de Cachi, en passant par la Quebrada de las Conchas, magnifique ensemble de roches colorées. Après une rapide halte à San Salvador de Jujuy, partez à la découverte des villages de la Quebrada de Humahuaca où s’accentuent les paysages montagneux de toutes les couleurs. Ce spectacle a d’ailleurs été déclaré patrimoine culturel et naturel de l’humanité par l’Unesco. Depuis Purmamarca, vous pouvez poursuivre votre chemin jusqu’aux Salinas Grandes (attention ça grimpe !), un immense désert de sel encore exploité à 4 200m d’altitude qui donne un aperçu de ce qui pourrait vous attendre en Bolivie.

Mendoza

 

Cela vous parle ? Normal, Mendoza fait partie des huit capitales de vins du monde. Et pour cause, ses cépages d’altitude profitent de conditions climatiques idéales : ensoleillement constant et très peu d’humidité, ce qui assure au vin argentin des propriétés exceptionnelles. Cette région incontournable détient 70 % de la production de vin du pays (soit 150 000 hectares), dont le fameux malbec, une spécialité venue de Cahors. Idéale pour une balade au pied de la cordillère des Andes où vous aurez le choix parmi un panel de 1 500 bodegas pour déguster allègrement ou vous promener dans la région, à cheval ou à vélo.

San Martin de los Andes

 

Direction la Patagonie, autre merveille de l’Argentine. On débute notre exploration au nord, par la route des sept lacs en direction de San Martin de los Andes. Sur une étendue de 107 km, vous verrez défiler des paysages spectaculaires typiques de la région. Celle-ci se prête parfaitement aux randonnées alors n’hésitez pas à vous attarder dans le coin des parcs nationaux Nahuel Huapi et Lanín. Si vous vous y trouvez à la bonne saison, vous aurez la chance de pouvoir skier dans la station Chapelco, qui offre également des opportunités de trekking et d’escalades l’été.

El Calafate

 

Plus au sud, le panorama mue peu à peu pour laisser place à un décor plus montagneux. La petite ville d’El Calafate, qui dispose tout de même d’un aéroport international, est le point de départ du parc national Los Glaciares, classifié comme Patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco. C’est ici que vous pourrez admirer l’imposant Perito Moreno, véritable champ de glace posé sur le Lago Argentino. La région est également riche de nombreuses estancias, l’habitat traditionnel des gauchos. A partir de ce point, vous pouvez vous rendre au Chili au parc national Torres del Paine.

Ushuaia

 

Surnommée el fin del mundo, Ushuaia est la capitale de la Terre de feu. Elle détient également le titre de ville la plus australe du monde, selon les Argentins (les Chiliens ne sont pas de cet avis !). Elle a été découverte par le navigateur Magellan en 1520, grâce aux feux des indiens. En outre, c’est le point de départ vers des croisières en Terre de Feu ainsi qu’en Antarctique, à 1 000 km seulement ! Enfin, à proximité de la ville se trouve  le magnifique parc national Tierra del Fuego et ses belles balades du bout du monde, dans les différentes forêts, le long de la rive.

Valdès

 

Nous bouclons notre tour par une échappée aux allures de safari animalier. A proximité de Puerto Madryn, la capitale de la plongée, la péninsule de Valdès est le rendez-vous des amoureux de nature. Pour cause, la baleine a choisi ces eaux pour un rassemblement annuel unique au monde. Vous pouvez admirer ce spectacle en bateau au départ de Puerto Pirámides. D’autres espèces y ont également élu domicile : manchots, lions et éléphants de mer se partagent les 110 km de côtes ouvertes sur l’Atlantique, désertées par les voyageurs une fois la saison touristique terminée.

Thibault de Perú Excepción

1 commentaire sur “Les incontournables de l’Argentine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *