Nouvelle-Calédonie : Survol du cœur de Voh, entre magie et émotions

10ème pays de notre tour du monde, la Nouvelle-Calédonie nous a offert des souvenirs inoubliables. Entre terre et mer, notre étape à Koné, avec le survol du cœur de Voh, restera sans doute la plus exceptionnelle !

Après un passage sur l’île des Pins, Lifou et Ouvéa, il était temps de découvrir la Grande Terre, le « Caillou » comme on l’appelle ici. Nous avons commencé notre périple par le sud avec la découverte de Yaté et son parc de la Rivière bleue. Puis nous avons remonté la côte ouest par La Foa pour se poser 2 jours à Koné, dans le cadre enchanteur de l’hôtel Hibiscus. Nous attendions cette étape avec impatience, avant même de démarrer notre tour du monde. Pourquoi ? Pour survoler le cœur de Voh, l’emblème de la Nouvelle-Calédonie, rendu notamment célèbre par le photographe Yann Arthus-Bertrand qui en a fait la couverture de son livre « La Terre vue du ciel ».

Survol du cœur de Voh  – Moment exceptionnel – Annonce exceptionnelle !! 

On s’attendait à quelque chose de super mais ce vol a été bien plus que ça… Un moment magique, grandiose, tout simplement inoubliable.
C’est à bord d’un gyrocoptère (une première pour nous) que nous avons volé au-dessus du lagon, de la barrière de corail, d’un trou bleu (l’un des rares au monde) et du fameux cœur de Voh, une incroyable formation végétale d’origine naturelle.

Les sensations à bord de cet appareil sont tout simplement magiques ! Pas de vitre, une vue dégagée de chaque côté, bref, une sensation enivrante de liberté. Il ne m’aura fallu que quelques minutes pour avoir les larmes aux yeux devant la beauté de ce paysage. Étant donné qu’il n’y a qu’une place derrière le pilote, nous avons volé dans 2 appareils séparés mais ensemble, au même moment, parfois l’un à côté de l’autre, un beau partage.
60 minutes de vol, 60 minutes de pur bonheur, sans doute l’heure la plus belle de toute ma vie… Et l’un de nos plus beaux souvenirs de voyage.

Et comme si les émotions n’avaient pas été assez fortes, cette journée du 17 mai 2019 restera aussi le jour où j’ai dit « OUI » !!!


Après presque 3 ans d’amour et 9 mois de voyage autour du monde où l’on a réussi à se supporter H24, Steph a enfin posé la question que j’attendais depuis longtemps…

Le vol en détail

Après une bonne nuit dans notre chambre « Balnéo » de l’hôtel Hibiscus et un super petit déjeuner fait de produits frais (viennoiseries, confitures et jus maison…) direction l’aérodrome de Koné, situé à 2,5 km, pour le moment qu’on attend depuis la préparation de notre tour du monde : le survol du cœur de Voh.

Nos 2 pilotes respectifs (Jean-Yves pour moi, le chef pilote et Frédéric pour Steph) nous équipent (blouson, charlotte, casque, harnais de sécurité) et nous montons chacun à bord de notre gyrocoptère. Il est interdit d’avoir quelque chose dans les poches et les appareils photos doivent avoir une dragonne pour être attaché à un harnais de sécurité. Normal, faudrait pas que quelque chose nous glisse des mains et se prenne dans les hélices de l’appareil !

En étant assis derrière le pilote, on réalise qu’il n’y a vraiment rien de chaque côté, c’est impressionnant, et malgré une petite appréhension c’est surtout excitée que j’attends le décollage. Une musique du groupe Scorpion nous accompagne au décollage, j’ai déjà des frissons ! C’est parti pour un vol d’1 heure alternant playlist de circonstance et explications du pilote grâce au casque.

Montagnes, lagon, trou bleu d’Oundjo, Grand récif de Gatope et… cœur de Voh

Nous survolons d’abord le lagon et sa couleur magnifique puis le grand trou bleu d’Oundjo et le récif de la grande barrière de corail. Mais aussi les montagnes, la mangrove et on apercevra même des raies manta dans les eaux d’un bleu irréel du lagon ! Jean-Yves m’explique ce que l’on voit le long du parcours. Je vois souvent l’autogire de Steph à côté du mien ou en-dessous, on a vraiment l’impression de partager ce vol même si nous ne sommes pas dans le même appareil. Les larmes me montent vite aux yeux devant la beauté du paysage et la sensation de liberté que l’on ressent. Rien à voir avec le vol qu’on avait fait au-dessus des Whitesunday en Australie pourtant magnifique. Le gyrocoptère procure des sensations complètement différentes de l’avion. C’est aussi moins turbulent et la garantie de ne pas subir le mal de l’air. Sur 1000 vols en gyrocoptère, aucun sac à vomi rempli n’a été signalé ! Jean-Yves me dira d’ailleurs que c’est un peu « la Harley ou la Goldwin de lair » ! C’est un peu comme si on était à bord d’un drone.

Le moment tant attendu arrive vers la fin, « Survol du cœur de Voh dans 2 minutes », les battements de mon cœur s’accélèrent, les larmes reviennent, ça y est, on y est, on vol au-dessus du cœur de Voh ! Jean-Yves fait plusieurs passages pour qu’on ait bien le temps de le voir sous toutes les coutures. Il est ensuite déjà temps de rentrer, je n’ai pas vu l’heure passée. Le gyrocoptère se pose en douceur mais il me faudra plusieurs minutes voire plusieurs heures avant d’atterrir complètement…

Je retrouve Steph sur le tarmac et là, devant le hangar, les larmes encore au bord des yeux, il me demande si je veux passer le reste de ma vie avec lui. Je n’arrive pas y croire, je lui demande de répéter, de reformuler ! C’est bien ce que j’ai compris, cette question que j’attends depuis si longtemps. Je n’ai qu’un mot à dire : OUI.

Une demande en mariage inoubliable !

Pour la petite anecdote, il m’expliquera plus tard qu’il avait voulu me le demander au-dessus du cœur, pendant le vol. Mais il y avait visiblement eu un problème dans nos casques car je ne l’entendais pas. C’est donc sur la terre ferme, yeux dans les yeux, après avoir survolé l’un des plus beaux cœurs au monde, que le mien (de cœur) a vécu l’un des moments les plus forts de sa vie. Bref, une histoire de cœur que nous ne sommes pas prêts d’oublier ! ♥

Si cette demande en mariage exceptionnelle inspire certains messieurs, n’hésitez pas à en faire part au pilote qui fera en sorte de rendre ce moment encore plus inoubliable… et veillera à bien régler les casques!

Un hébergement de charme pour un séjour inoubliable

Plutôt habitués aux pensions de famille ou au camping lors de notre séjour en Nouvelle-Calédonie, nous souhaitions profiter de notre passage à Koné pour s’offrir une pause douceur un peu plus confortable.

C’est à l’hôtel Hibiscus que nous avons posé nos sacs pour 2 jours. Cet hôtel de charme est tenu par Cécile qui a repris la gestion de l’établissement à la suite de ses parents. L’hôtel dispose de 25 chambres très confortables au mobilier moderne et décorées avec goût. Nous avons eu la chance d’être logé dans la « chambre Luxe Balnéo » composée d’un lit king size, d’une belle douche à l’italienne et cerise sur le gâteau, d’un jacuzzi privatif sur le balcon !

Vous pouvez aussi profiter gratuitement d’une belle piscine, d’un hammam et d’un restaurant de qualité où l’on peut déguster certaines spécialités locales, comme le cerf par exemple ! Plat typique de la Nouvelle-Calédonie, j’avais quelques appréhensions car je ne suis en général pas fan du gibier. Mais je dois dire que j’ai été agréablement surprise car le cerf calédonien n’a rien à voir avec celui que l’on peut manger en France. Son goût est nettement moins prononcé, se rapprochant finalement du bœuf et il était surtout merveilleusement bien cuisiné ! Quant au Wifi, il est disponible gratuitement dans tout l’établissement et fonctionne plutôt très bien, ce qui n’est pas toujours le cas en Nouvelle-Calédonie !

Pack vol + hébergement : le duo gagnant

Si vous rêvez de vivre cette expérience unique, voici quelques infos pratiques :

Où se trouve le cœur de Voh ? 

Située sur la Grande Terre, en Province Nord, près de Koné, comptez 3 h de route depuis Nouméa pour y accéder.

Comment réserver un vol au-dessus du cœur de Voh ?

Pour réserver un vol au-dessus du cœur de Voh, vous pouvez contacter l’hôtel Hibiscus qui se chargera de la réservation.

Sachez que l’hôtel propose des formules avantageuses incluant l’hébergement, le vol et même le dîner. Et franchement, on vous conseille vraiment de choisir l’une d’entre elles. Car, au-delà du moment magique que vous vivrez lors de ce vol, vous pourrez profiter d’une vraie parenthèse détente dans ce petit havre de paix et ainsi prolonger cet instant exceptionnel. Ce n’est pas le genre d’expérience que l’on vit tous les jours alors on peut bien s’autoriser pour une fois, le luxe de venir voir ce que l’on ne verra sans doute qu’une fois dans sa vie…
Ces packages permettent vraiment d’entrer dans cet univers hors du commun et l’équipe met un point d’honneur à rendre ce séjour inoubliable.

Et si, comme nous, vous souhaitez vivre l’expérience en couple, n’hésitez pas à choisir le vol en duo. La configuration du gyrocoptère ou d’un ULM vous obligera certes à être dans 2 appareils différents mais le fait de voler en même temps rend l’expérience d’autant plus forte et vous permet ainsi de partager vos émotions au même moment.

Quel est le meilleur moment pour voler ?

Les vols se font uniquement le matin et en fonction de la saison entre 6 h et 13 h. Selon les pilotes, le meilleur créneau est celui entre 6 h et 9 h. Tout dépend bien sûr de la météo mais les couleurs sont meilleures en début de journée et les avions plus stables car en fin de journée il y a plus de vent. De notre côté, on a réalisé le vol entre 8 h et 9 h et c’était parfait. Nous avons eu la chance d’avoir un temps splendide.

Combien ça coûte ?

Pour info, le Vol Duo 1 Heure en avion ultra-light ou gyrocoptère coûte 46 000 xpf (soit environ 384 euros). Il comprend 1 h de vol pour 2 personnes au-dessus du lagon, du grand trou d’Oundjo et bien sûr du cœur de Voh.

Le PACK PREMIUM Balnéo valable pour 2 personnes incluant : le dîner, le petit déjeuner, la nuitée en chambre balnéo (celle avec le jacuzzi privatif !), 1 vol duo de 1 heure chacun avec survol du cœur de Voh et du lagon d’Oundjo est à 64 200 FCP (538 €) soit 32 100 FCP par personne. Il s’agit du pack dont nous avons bénéficié. C’est un coût qui peut sembler important, surtout lorsque l’on est en tour du monde, mais au regard de l’expérience vécue ce n’est pas excessif et ça en vaut vraiment la peine !

D’autres packages (vol + hôtel) existent allant de 382 € à 538 € pour 2 personnes. Vous pouvez choisir entre des vols de 30 min à partir de 2 personnes ou le vol en duo comme nous pendant 1 h.

Le petit + : Voler en gyrocoptère. Hibiscus sont les seuls à proposer ce type d’appareil pour survoler le lagon et le célèbre cœur de Voh. Sinon, tous les avions appartiennent à l’hôtel et peuvent voler 340 jours par an grâce au climat. Un mécanicien dédié au centre valide avec le chef pilote tous les appareils et un atelier permet au public d’avoir un point de sécurité avant chaque vol.

Après avoir vécu l’un des plus beaux moments de notre vie, il était déjà l’heure de remballer nos affaires, de profiter d’un dernier petit jacuzzi privé et de reprendre la route vers le nord pour continuer notre découverte de la Grande Terre avec comme prochaine étape : Poum.
Il est certain que ce séjour à Koné restera à jamais gravé dans nos têtes.

Un grand merci à l’équipe de l’hôtel Hibiscus pour cette parenthèse enchantée. Particulièrement Cécile pour ton accueil chaleureux et Jean-Yves et Frédéric, nos pilotes, qui nous ont fait littéralement planer !

Ce séjour a été réalisé en partenariat avec l’hôtel Hibiscus mais cet article a été rédigé librement et reflète avec sincérité notre point de vue.

Recevez les nouveaux articles par mail

* obligatoire

1 commentaire pour “Nouvelle-Calédonie : Survol du cœur de Voh, entre magie et émotions”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.