Séjour en Laponie, un rêve éveillé au pays du Père Noël

Située en majeure partie au-dessus du cercle polaire, cette région boisée de la Finlande s’étend de Rovaniemi, ville située sur le cercle polaire et capitale de la Laponie finlandaise, vers le Nord et la frontière avec la Russie, la Suède et la Norvège.
La Laponie du nord est l’une des rares régions du monde où l’on peut encore découvrir une nature immaculée et sauvage, vivre des instants de silence et de paix, tout en étant à proximité du meilleur confort hôtelier. Un dépaysement total !

En famille ou entre amis, vivez les sports d’hiver dans la magie du cercle polaire! Vous pourrez vous concocter des séjours hors du commun avec des activités ludiques et originales : safaris en motoneige, randonnées en traîneau de chiens, balade en traîneau de renne, promenade en ski de fond, pêche sous la glace, randonnées en raquettes, déjeuner ou nuit insolite dans un igloo, sculpture sur neige… Des paysages à couper le souffle et parfois, pour les plus chanceux, la magie des aurores boréales.

Partir en voyage en Laponie, c’est vivre l’ambiance magique de l’hiver. Sauvage et minéral, silencieux et coloré, le pays du Père Noël ne ressemble à aucun autre. Un véritable retour aux sources, une vraie bouffée d’air frais à seulement 3h30 de Paris.

4 jours au pays du Père Noël

Quatre jours c’est peu mais c’est déjà pas mal ! C’est le temps dont j’ai disposé pour avoir un aperçu de cette magnifique région. Cette découverte a eu lieu dans le cadre d’un séminaire professionnel. Toutes les activités étaient donc prévues et organisées à l’avance par un tour opérateur ce qui, lorsque l’on ne dispose pas de beaucoup de temps, peut être une solution plutôt pratique.

Pourquoi la région de Rovaniemi ?

– Pour sa facilité d’accès à 3h30 de Paris, sur des vols directs.
– Pour sa taille humaine et sa proximité avec l’aéroport situé à seulement un quart d’heure de la ville.
– Car c’est la capitale de la Laponie finlandaise, située sur le cercle Arctique, porte d’entrée vers les grands espaces.
– Pour vos soirées : c’est la seule ville de Laponie à pouvoir vous offrir autant de restaurants, de bars, de pubs et de discothèques.

Jour 1 – Décollage pour Rovaniemi et découverte de la motoneige

Rovaniemi, la capitale de la Laponie Finlandaise, ville symbole résidence du Père Noël, est située à moins de 10 km du mythique cercle polaire Arctique, point de départ idéal pour les randonnées à motoneige. Cette ville fut reconstruite selon le plan d’urbanisme du célèbre architecte Alvar Aalto, elle allie modernisme et respect de la nature. Véritable ville de sports d’hiver, elle est le point de départ idéal de nombreuses escapades à motoneige. Proche également de la station de ski Ounasvaaraz (3 km) qui offre des pistes de ski de fond et des pistes de ski alpin.

Transfert jusqu’au Lapland Hotel Bear’s Lodge  en motoneige (environ 35 km).

Dès la sortie de l’aéroport, chacun chevauche une motoneige pour découvrir les plaisirs de la glisse. Explication par le guide des techniques de maniement de la motoneige et des consignes de sécurité à respecter avant d’enfourcher le bolide. Personnellement, un peu frileuse à l’idée de conduire cet engin pour la première fois, j’ai préféré être passagère ! Vous craignez le froid ? Ne vous inquiétez pas, tout est prévu avec la remise d’un équipement complet : combinaison isotherme, sur gants, cagoules, sur chaussettes et bottes. Les bagages ont été acheminés à l’hôtel en car.

Bon ok, pour le glamour, on repassera!

Premier aperçu de ces étendues immenses enneigées, des paysages à couper le souffle. La balade en motoneige était un super moment, en revanche, le soir, de grosses douleurs dans le bas du dos dû aux chocs sur la neige. Visiblement, pour en avoir discuté avec mes collègues, la place du passager est plus fatigante que la place du conducteur, on ressent plus les secousses et les chocs avec le sol.

Jour 2 – Randonnée en raquettes et camp de huskys

Départ pour une randonnée guidée en raquettes à travers les forets enneigées. C’est le meilleur moyen de se rapprocher de la nature et de profiter du came et de la quiétude des grands espaces.


Arrivée en raquettes jusqu’au camp de chiens Huskys.
L’hôte de la ferme et les guides donnent des explications sur la vie quotidienne des chiens arctiques et sur leur entrainement spécifique. Visite de l’élevage où les chiots Huskies s’attendent également à être câlinés. Et pour ça, je ne me fais pas prier, ils sont vraiment trop beaux !
Petite balade en traîneau à chiens d’environ 15 mn. Un moment magique, exceptionnel et totalement dépaysant, un vrai bonheur !
Une fois remis de nos émotions, nous déjeunons dans une kota et rentrons à l’hôtel en raquettes.


 

Le soir, nous avons le droit à un dîner plutôt original à l’Arctic SnowHotel, une expérience unique ! L’Arctic SnowHotel est entièrement fait de neige et de glace. Il est reconstruit chaque année au début de l’hiver. Près du lac Lehtojarvi au milieu de la nature paisible, le restaurant de neige est éclairé avec des feux et des lanternes et le dîner est servi dans un restaurant d’igloo réel. Les invités sont assis sur des bancs couverts de peaux de rennes et le dîner est servi sur de stables faites de glace. Il faut bien sur bien se couvrir car l’ambiance est plutôt glaciale.
Notez que vous pouvez dormir sur place, dans des petites chambres aménagées sous la glace, une expérience sans doute unique mais bien trop froide pour moi !

Jour 3 – Safari à motoneige et pêche blanche

Parcours très diversifié sur la plaine nue, dans les forêts, sur les rives de rivières gelées ou sur des collines. Découverte de la beauté des paysages arctiques couverts d’un épais manteau neigeux et de la tranquillité de la nature sauvage. Des sensations uniques inoubliables !

Initiation à la pêche traditionnelle : la pêche blanche

Après avoir fait un trou dans l’épaisse glace du lac, chacun exerce (ou pas !) ses talents de pécheur du grand Nord.
Prises des participants (truites et saumons) préparées par le guide et cuites au feu de bois. Etre pécheur, qui plus est avec cette technique, cela ne s’improvise pas. Notre guide nous expliquait que pour réussir à pêcher quelque chose, le silence est bien évidemment la première condition. Evidemment, en groupe d’une trentaine de personnes, cette condition n’a pas été franchement respectée et personne n’a réussi à pêcher quoi que ce soit ! Heureusement, nous pouvions compter sur nos guides !

Dégustation dans une tente traditionnelle lapone, le kota.
Au menu : poisson frit selon votre pêche (ou plutôt celle des guides !), viande de renne, pommes de terre, pain, jus de baies, biscuits et café.

Bon, je dois avouer que la gastronomie finlandaise ne m’a pas transcendée!

Jour 4 – Visite de Santa Claus, le village du Père Noël

C’est déjà notre dernier jour au pays du Père Noël et nous ne pouvions pas repartir sans tenter d’approcher la star incontestable du pays. C’est donc non sans une certaine excitation que nous nous rendons à Santa Claus, le village officiel du Père Noël ! Alors mythe ou réalité ? Le père Noël existe-t-il vraiment ?

Le village du Père Noël est une destination touristique dédiée au Père Noël que vous pouvez rencontrer en chair et en os chaque jour de l’année. Vous pourrez envoyer du courrier affranchi avec le cachet spécial du Cercle polaire en Finlande à vos amis, faire vos achats dans les nombreux magasins et ateliers de cadeaux-souvenirs, et vivre de superbes expériences avec les programmes divers qui vous sont proposés!
Lorsque le Père Noël a déclaré que Rovaniemi était sa capitale natale, il a raconté comment le secret de sa maison à Korvatunturi fut dévoilé au début du siècle et comment cette information soigneusement protégée jusqu’à lors se répandit dans le monde entier. Afin de garder les secrets de Noël, les elfes construisirent un lieu de rencontre sur la partie nord du cercle polaire pour les visiteurs venus de près et de plus loin. Le Père Noël passe son temps au Village-atelier chaque jour de l’année et s’adonne à sa vocation, veille à entretenir le bien-être des enfants et la gentillesse des adultes et propage à travers le monde entier le message d’amour et de bienveillance illustrant l’Esprit de Noël.
Vous trouvez toutes les informations sur ce site.

Malheureusement, c’est avec une grande déception que je dois vous avouer ne pas avoir rencontré le Père Noël. Et oui, je vous rappelle que ce séjour était organisé par un tour opérateur, qui plus est, dans le cadre d’un séminaire professionnel et malheureusement, nous ne disposions pas de tout le temps que l’on aurait souhaité. Du coup, il a fallu repartir assez vite, le cœur meurtri de ne pas avoir rencontré celui qui nous a tant fait rêver lorsque nous étions enfant. Tant pis, ça me donne une raison de plus pour retourner un jour dans ce belle région !

Je vous propose à présent de répondre à 3 questions que l’on peut se poser lorsque l’on envisage un séjour en Laponie.

Fait-il froid en Laponie ?

Pas de panique, un équipement complet contre le froid vous est prêté pour vos activités extérieures (combinaison isotherme, bottes, moufles, chaussettes en laine, cagoule sous-casque pour la motoneige), aussi bien pour les enfants que les adultes et pour toutes les tailles. Dans votre valise, emportez des vêtements adaptés à la pratique des sports d’hiver : sous-vêtements chauds (maillots de corps, collants et/ou fuseau, chaussettes), veste et pantalon étanches, pulls, gants, écharpe, bonnet, chaussures ou bottes après-ski. Privilégiez micro-polaire, laine ou matière synthétique qui évacuent la transpiration et bannissez le coton et le jean. N’oubliez pas vos lunettes de soleil, une crème de protection solaire adaptée à la montagne et une tenue confortable pour l’hôtel (généralement bien chauffés en Finlande). Personnellement, je n’ai pas ressenti un froid insoutenable. Nous y étions en février, il devait faire entre 0 et -10° ce qui est plutôt « chaud » pour cette période durant laquelle les températures peuvent descendre à -40°!. En revanche, pensez que le temps d’ensoleillement est très réduit, ce qui limite le temps des activités. En hiver, il fait jour, au minimum, de 10h30 a 15h30 environ, la nuit tombe très vite.

Que faut-il pour conduire une motoneige ?

Quasiment inexistante sous nos latitudes, la motoneige est un moyen de transport couramment utilisé en Laponie, en hiver. Beaucoup plus stable et facile à conduire qu’une moto, vous dépasserez vite vos premières appréhensions pour apprécier cet engin qui vous permettra avec votre passager d’accéder sur des pistes balisées à de superbes paysages lapons. Pour la conduite d’une motoneige, un permis B français valide est obligatoire, ainsi qu’une carte de crédit internationale au même nom. En effet, la signature d’un accord de responsabilité et une caution (empreinte de carte de crédit) sont à prévoir, représentant une franchise d’assurance de la motoneige qui sera retenue en cas de sinistre responsable.

Quelles formalités pour partir en Laponie ?

Carte nationale d’identité ou passeport en cours de validité suffisent. Les réglementations des différents pays changeant fréquemment et sans préavis, elles ne sont données qu’à titre indicatif. Prenez soin de vérifier les formalités en vigueur avant votre départ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *