Bienvenue en Aveyron

Bienvenue en Aveyron ! De Conques au vignoble de Marcillac

Connaissez-vous l’Aveyron ? Millau et son célèbre viaduc, un palmarès impressionnant de villages classés parmi les plus beaux de France, des paysages variés, une multitude d’activités sportives et bien sûr son inoubliable Aligot ! L’Aveyron c’est tout cela et bien plus encore… Alors, suivez le guide pour découvrir ce département aux multiples facettes.

c’est à l’occasion du 5ème salon des blogueurs de voyage auquel nous avons participé pour la deuxième année consécutive que nous avons découvert l’Aveyron. Le salon avait lieu cette année à Millau et hormis son célèbre viaduc, nous ne connaissions pas grand chose de cette région. Pour comprendre ce qu’est vraiment le salon des blogueurs de voyage, nous vous invitons à (re)lire notre article, écrit l’année dernière lors de notre première participation au salon, dont la réflexion portait sur le métier de blogueur voyage.

Le salon des blogueurs de voyage #WAT18

Dans les grandes lignes, le salon des blogueurs de voyage regroupait cette année 250 blogueurs francophones et plus d’une centaine d’exposants composés de professionnels du tourisme (office du tourisme, voyagiste, marque, hôtel …) Pendant 2 jours, des conférences sur l’univers du blogging (gérer un site WordPress, SEO, réseaux sociaux, etc.) sont proposées le matin, tandis que les après-midi sont consacrées à des RDV de type speed-meeting de 10 minutes entre blogueurs et exposants. L’idée étant d’aboutir sur d’éventuelles collaborations futures.

Mais le salon des blogueurs de voyage que l’on nomme aussi le « WAT » (en référence à la société organisatrice We Are Travel, fondée par Xavier Berthier) c’est aussi et surtout l’occasion de faire de belles rencontres entre blogueurs, de partager sa passion avec des gens qui comme nous sont passionnés de voyage. Sans compter les soirées mémorables qui sont toujours de belles surprises. Cette année, c’était ballade en vélo-rail le long de la Vallée du Cernon ! Cette voie ferrée, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, vous fait traverserez des viaducs, des tunnels et des ponts. Fous rire garantis ! Petite astuce de feignants : asseyez-vous derrière et laissez pédaler ceux de devant! 🙂 Après ce moment original, nous avons remonté le temps pour nous retrouver dans une soirée médiévale au village de Sainte-Eulalie-de-Cernon où nous avons été accueilli par des hommes en armures d’époque! Le lendemain, c’est sur une aire d’autoroute spécialement privatisée pour l’occasion avec une vue spectaculaire sur le viaduc de Millau que nous avons clôturé ce 5ème salon des blogueurs de voyage. #monumental

De belles rencontres entre blogueurs avec nos amis suisses On holidays again, mais aussi Hors Frontières et Strawberry Blonde.

Hormis ces journées professionnelles et ces soirées de folie, le salon des blogueurs de voyage c’est aussi l’occasion de visiter la région qui accueille l’événement. Et pour ce faire, nous avons eu la chance de participer à l’un des blog trip organisé par l’office de tourisme de Conques-Marcillac. Une soirée et une journée pour découvrir une partie de la région avec 4 autres blogueurs.

Une journée de Conques au vignoble du Marcillac

En fin de journée, nous avons rejoins le village de Conques où nous avons chaleureusement été accueilli par Régine Combal de l’office de tourisme avant de nous installer à l’Auberge Saint-Jacques où nous passerons la nuit. Après avoir dégusté notre premier repas aveyronnais et découvert quelques spécialités de la région dont le fameux saucisse-aligot, c’est une soirée spéciale qui nous attendait. Une visite des tribunes de l’abbatiale Sainte-Foy de Conques en nocturne avec mise en lumière et musique par frère Jean-Daniel, de la communauté des prémontrés. La résonance de l’orgue mélangé aux jeux de lumière ont fait de ce moment une expérience très particulière, presque onirique.

L’Abbatiale Sainte-Foy de Conques

L’histoire de cette abbaye trouve ses origines au IXème siècle avec l’ermite Dadon qui s’installe vers 790 à Conques et y fonde un ermitage qui évolue en monastère en 800. L’abbaye fut construite à partir de 1041 par l’abbé Odolric à l’emplacement de l’ancien ermitage de Dadon. Abbaye bénédictine jusqu’en 1537, elle fut ensuite placée sous la responsabilité de chanoines séculiers. Depuis 1873, l’abbatiale est confiée aux frères de l’ordre de Prémontré. Elle est également inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France depuis 1998.

Le lendemain matin, visite guidée de Conques au programme. Classé parmi les plus beaux villages de France, le village se niche dans un cadre naturel préservé. Il est une référence en matière d’architecture romane, d’art contemporain et d’orfèvrerie médiévale avec notamment le Trésor de Sainte-Foy. Conques est aussi une étape majeure sur le chemin de Compostelle avec environ 20 000 pèlerins par an qui peuvent d’ailleurs être hébergés chez les frères de l’abbaye qui disposent d’une centaine de lits. Ce charmant village de 80 habitants a su gardé une certaine intimité, loin du tourisme de masse. c’est donc avec plaisir que l’on déambule dans ses ruelles médiévales, y croisant parfois quelques ateliers d’artisans d’art et de jolis panoramas.

Rencontre avec un coutelier-forgeron

L’autre moment fort de la matinée fut la rencontre avec Denys Bourdon, coutelier-forgeron qui nous a fait une démonstration de forge à la main d’une lame de couteau. Denis est un passionné et il est passionnant! D’abord passionné d’arts martiaux, il a voulu fabriquer son propre sabre, ce qui représente environ 1 mois et demi de travail. Après 20 ans dans la mécanique auto, il s’est lancé dans l’agriculture biologique puis après une année sabbatique, c’est dans le forgeage qu’il semble avoir trouvé son point d’ancrage.

Balade en calèche au cœur des vignes du Rougier de Marcillac

Après ces premières découvertes, direction la chapelle de Foncourrieu à Marcillac, lieu de procession pour la bénédiction des vignes lors de la Saint-Bourrou, fête traditionnelle vigneronne qui a lieu le lundi de pentecôte. La légende raconte qu’une noble dame traversant, en 1338, ce lieu envahi par les ronces et les reptiles se serait retrouvée avec un serpent enroulé autour d’une de ses jambes. Elle aurait appelé la Vierge à son secours qui serait apparue et aurait écrasé la tête du serpent. En remerciement, la dame aurait fait édifier, à cet endroit, une chapelle dédiée à Marie. Ce serait pour cela que l’anse si caractéristique du tassou de Marcillac représente un serpent.

Place ensuite à une pause déjeuner avec un casse-croûte vigneron en présence de vignerons de l’AOP Marcillac. L’occasion de déguster (encore) quelques spécialités aveyronnaises telles que le soleil (fouace aveyronnaise qui n’est fabriquée que dans le vallon de Marcillac), les farçous (petits beignets aux herbes), les fromages (roquefort, bleu des causses, laguiole…) accompagnées des vins de la région. Nous avons également eu droit à la présentation du Liadou du Vallon, couteau emblématique des vignerons de Marcillac.

Pour digérer et terminer cette journée découverte, quoi de mieux qu’une balade en calèche contée par un vigneron, au cœur des vignes du Rougier de Marcillac?! Pour cela, direction le centre équestre La Frégière à Clairvaux pour une balade commentée par Jean-Luc Matha qui, depuis 30 ans,  travaille ses seize hectares de vignes accrochées sur les coteaux argilo-calcaires du petit village de Bruéjouls, dans le vignoble de Marcillac. C’est d’ailleurs à Bruéjouls que l’on trouve le plus grand tassou du monde! Le Tassou est un taste-vin en argent qui permet de déguster le vin, traditionnellement rangé dans le gousset du gilet comme la montre ou le liadou. Le vin doit y être servi « coumoul » (prêt à déborder en occitan)!

Cette journée fut très agréable et nous a permis d’avoir un premier aperçu du patrimoine, des paysages, des richesses culturelles et humaines de l’Aveyron. Car, s’il y a bien une chose que l’on souhaite relever et en toute sincérité, c’est l’accueil chaleureux des aveyronnais.
Nous tenions donc à remercier tout particulièrement nos deux accompagnatrices Régine Combal et Marie Marion, notre sympathique chauffeur Denis, des Transports Lample, aux allures de gondolier vénitien, les vignerons rencontrés à Marcillac et tout spécialement Jean-Luc Matha pour sa bonne humeur et sa gentillesse; sans oublier le patron de l’Auberge Saint-Jacques qui nous a laissé les clefs de la maison le temps d’une soirée, frère Jean-Daniel pour son ouverture d’esprit et tous les autres acteurs que l’on ne pourrait citer, tant il y en a eu, et qui ont su faire de notre séjour en Aveyron, un magnifique souvenir. #AveyronEmotion

L’Aveyron et ses alentours…

D’ailleurs, on se sentait tellement bien dans cette région, qu’on a décidé de jouer les prolongations après le salon en restant une journée de plus à Millau pour continuer à découvrir l’Aveyron et ses alentours. C’est donc sous un soleil radieux que nous avons pu nous balader dans les Gorges du Tarn, qui pour être précis, sont en partie en Lozère, le département voisin de l’Aveyron 🤓. Le panorama du Point Sublime situé sur la commune de Saint-Georges-de-Lévéjac et et le belvédère du Pas de Soucy, situé après le cirque des Baumes avant de rejoindre Les Vignes offrent de magnifiques points de vue.

Au cœur des Gorges du Tarn

Cité médiévale de Sainte-Enimie

Nous avons ensuite rejoins le village médiéval de Sainte Enimie, classé, lui aussi, parmi les plus beaux villages de France pour finir sur le site rocheux de Roquesaltes. Sur la route, nous sous sommes arrêtés quelques instants devant le très joli château de la Caze, utilisé aujourd’hui comme hôtel.

Le site de Roquesaltes

Situés à St-André-de-Vézines, à quelques kilomètres à l’est de Millau et face au chaos de Montpellier-le-vieux, ce site « ruiniforme » constitué d’énormes rochers aux formes évocatrices (on dirait de loin une forteresse) typiques des régions karstiques est issu d’une lente érosion des roches les plus tendres qui disparaissent et laissent les plus résistantes former des reliefs.

Le chaos rocheux de Roquesaltes, véritable château de pierres avec son donjon monolithique de 50 mètres de haut en est le joyau.
Un peu plus loin, les corniches du Rajol dominent les gorges de la Dourbie face au Larzac.
Vous observerez peut-être au cours de votre balade un des rapaces les plus rares de France, le Vautour moine qui utilise parfois ces rochers comme reposoir.
Un sentier balisé (jaune) long de 2.3 km a été aménagé. Vous passerez près de l’ancienne bergerie caussenarde ou « Jasse », à l’architecture remarquable qui a été en partie restaurée et qui témoigne de la présence ancienne des bergers sur le causse.

Comment s’y rendre : Depuis le village de Saint-André-de-Vezines suivre le panneau « Roquesaltes ».

Nos bonnes adresses à Millau

Domaine Saint Estève

C’est ici que nous avons été accueillis dans le cadre du salon des blogueurs de voyage. Vous y trouverez des chalets modernes tout équipés ainsi qu’une très jolie piscine avec une vue magnifique sur le viaduc de Millau. Au calme, vous n’êtes qu’à 5 minutes en voiture du centre ville.

Millau Hôtel club

Un hôtel-restaurant 3 étoiles propre et fonctionnel possédant une piscine et un sauna à quelques minutes seulement du centre ville.

Restaurant la Mangeoire à Millau

Un gros coup de cœur pour ce restaurant plein de charme et de caractère, situé dans un cadre intimiste et authentique. Sous les voûtes de pierre des anciens remparts, illuminées par la vaste cheminée, le chef grille et flambe devant vous, viandes, poissons et pièces de gibier. Nous y avons dégusté un aligot à tomber par terre! Si vous passez à Millau cette adresse est à découvrir les yeux et la bouche grands ouverts…

Recevez les nouveaux articles par mail

* obligatoire

2 commentaires sur “Bienvenue en Aveyron ! De Conques au vignoble de Marcillac

  1. Merci de partager cette région ! C’est super intéressant, j’ai appris et découvert pas mal de choses… Très belles photos, surtout des ruelles et des maisons. Les Gorges sont magnifiques !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.