Visiter Cracovie en 3 jours

Cracovie est l’un des joyaux d’Europe Centrale. Moins connue que Prague, la belle Polonaise n’a rien à envier à sa consœur tchèque. Capitale de cœur des Polonais, Cracovie regorge d’églises, de musées et de palais en un formidable éventail de styles, du gothique au baroque. Et, pour ne rien gâcher, cette ville étudiante possède un nombre impressionnant de cafés et de restos sympas. Qu’attendez-vous pour y aller ?

En ce qui me concerne, j’avais envie de découvrir cette ville qui fait un peu partie de mes racines puisque mon grand-père était polonais et précisément originaire de Cracovie. Ayant été séduite par Prague quelques mois auparavant, j’avais envie de découvrir davantage l’Europe de l’est et c’est donc le temps d’un week-end prolongé en mars que nous avons posé nos valises pour quelques jours sur la terre polonaise.

Le temps d’un week-end, vous ne verrez bien sûr pas tout de la ville et de ses alentours, mais vous pourrez tout de même prétendre avoir vu ses principales richesses. Le centre-ville historique se découvre très bien à pied et concentre l’essentiel des attraits touristiques et un hôtel à Cracovie ne coûte pas bien cher même dans le centre. Vous ne perdrez donc pas de temps en transport, tout est très simple et confortable. Il n’y a pas de cohue non plus comme dans les grandes capitales que sont Paris ou Rome !

Le centre ville de Cracovie est classé au Patrimoine de l’Unesco pour sa richesse architecturale. L’intérêt de la ville réside dans ses monuments : les églises gothiques côtoient un château, des synagogues et des palais renaissance, des églises baroques, des bâtiments art nouveau, des constructions modernistes d’après guerre…

Embarquement immédiat pour une visite de Krakow et de ses alentours…

Que vous arriviez en fin de journée, comme ce fut le cas pour nous ou dans la matinée, nous vous conseillons de commencer par Rynek Główny autrement dit la place du marché, connue aussi comme la Grand Place qui serait en fait la plus grande place médiévale d’Europe.

IMAGE 5

Vous y verrez plusieurs édifices religieux, comme l’église Saint-Adalbert au centre, et la basilique Sainte-Marie reconnaissable avec ses tours gothiques. C’est le cœur de la ville et le point de départ d’une visite de la ville. Elle concentre la majorité des monuments, théâtres, musées d’art, clubs de jazz. La majorité des restaurants, cafés et bars et lieux où sortir. C’est aussi sur cette place que les agences se disputent les touristes pour les emmener en excursion.

Arpentez les ruelles pavées parcourues par des calèches, admirez les maisons aux couleurs chaudes et pastel comme en Italie, des cours et des jardins cachés, des églises. La Vieille ville est essentiellement piétonne, il est donc facile et agréable de s’y promener à pied.

Pour une vue d’ensemble, montez dans le beffroi de l’hôtel de ville, à moins que vous ne préfériez flâner dans la halle aux Draps et écouter le hejnał de l’église Notre-Dame.

Le soir, allez « jazzer » au Jazz Club U Muniaka, un des plus anciens clubs de jazz à Cracovie. Nous y avons passé un moment très agréable dans un décor de cave voûtée en pierre comme il s’en fait beaucoup là-bas.

Jazz Club U MuniakaAutre endroit pour sortir le soir, le bar arty Pauza, que beaucoup de guides décrivent comme le bar proposant les meilleurs mojitos de Cracovie… Perso, nous sommes addict aux mojitos et possédant moi-même, en toute modestie, l’art d’en réussir de très bons, je n’ai pas trouvé ceux-là mémorables…En même temps, chacun sa spécialité, les polonais c’est la vodka alors laissons le rhum aux Caraïbes !

Poursuivons notre visite sur les traces du Pape Jean Paul II

 

Maison de Jean-Paul IIEn effet, Cracovie, c’est pour ainsi dire la ville de Jean Paul II. Avant de devenir Jean Paul II, Karol Wojtyla était archevêque de Cracovie. Il a laissé de nombreuses traces et de nombreux souvenirs un peu partout dans la ville. Voyez par exemple le Palais des Archevêques (rue Franciszkanska 3 ) et l’église Saint Stanislaw Kostka, celle de sa première messe. Aux abords de la ville, des tours sont organisés pour aller au sanctuaire de la Miséricorde divine à Lagiewniki, au centre de pèlerinages de Kalwaria Zebrzydowska (sur la liste du patrimoine culturel et naturel mondial de l’UNESCO) et à la maison de naissance Karol Wojtyla à Wadowice, au 4 de la rue Koscielna.

Pour un moment romantique à souhait, faîtes une promenade en calèche. Un bon moyen de découvrir la ville sans se fatiguer et un moment tendresse hors du temps avec son amoureux.

balade-en-caleche

Poursuivons la visite avec le château royal du Wawel. Dressé sur la colline du même nom, il est aujourd’hui un musée qui expose des collections artistiques et des pièces de l’histoire de la Pologne, comme les bijoux de la Couronne.

Dans la crypte de sa cathédrale, les visiteurs peuvent voir les tombes des anciens rois de Pologne. Vous pourrez aussi visiter la Caverne du Dragon.

Château de Wawel

Le dragon du château de Wawel

En dehors du centre historique, vous pouvez vous balader dans Kazimierz, le quartier juif et branché de Cracovie. Le cœur du quartier est sans nul doute Ulica Szeroka, une rue qui compte un grand nombre de restaurants où l’on sert des plats traditionnels de la culture juive.
Ne passez pas sans vous arrêter devant l’église du Corpus Christi et la synagogue Tempel !

Selon vos envies et le temps dont vous disposez, vous pourrez aussi consacrer quelques heures au Musée juif de Galicie, aussi intéressant que bouleversant.

Au déjeuner ou au dîner, goûtez différentes recettes de pierogi (sortes de raviolis typiques de la cuisine polonaise). Mais attention au choix du restaurant, celui que nous avons choisi n’était sans doute pas le meilleur ou alors on a vraiment beaucoup de mal avec la cuisine polonaise !  Enfin, vous pourrez franchir le fleuve pour rejoindre le centre de l’ancien ghetto juif, et visiter le musée de la Pharmacie à l’Aigle ou encore l’usine de Schindler.

En dehors de la ville, dont on fait finalement assez vite le tour des principales richesses, vous pouvez profiter de votre séjour pour découvrir d’autres sites intéressants aux abords de Cracovie.

Auschwitz-Birkenau

L’un des immanquables d’un séjour à Cracovie est la visite émouvante et éprouvante des camps de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkeneu. Les camps se situant à moins de 70 kilomètres de la ville de Cracovie, nombreuses sont les personnes qui viennent en Pologne pour se recueillir dans ces lieux d’histoire et en profitent pour découvrir Cracovie.

Sachez qu’il est possible de s’y rendre depuis Cracovie en train ou avec des navettes. Dans le centre-ville de Cracovie, vous n’aurez aucun mal à trouver une agence de navettes.

Comptez entre 1 et 2 heures de transport. Il vous est possible de visiter les deux camps éloignés de quelques kilomètres seulement. De mi-avril à octobre, une navette gratuite relie les 2 camps. Le reste de l’année, les taxis font le trajet pour 15 zl (3,60€) sinon il faut compter 30 mn de marche (env. 2km).

De nombreuses visites sont organisées dans différentes langues. Veillez à vous renseigner sur les horaires avant le départ. La visite de ces camps dure environ 4 heures, avec le trajet comptez 6 à 8 heures, soit la majeur partie de votre journée. Retrouvez toutes les informations pratiques sur le site officiel du site-musée. Vous pouvez aussi acheter un billet incluant le Musée et le Mémorial d’Auschwitz-Birkenau + guide ainsi que le transport Aller-retour.

Cette visite des camps de concentration est vraiment particulière. L’ambiance qui émane de ce lieu tristement historique est lourde. Difficile de ne pas avoir la gorge nouée et l’estomac en vrac en découvrant les blocs et les traces des massacres qui y ont été perpétué. Un sentiment de malaise entre impression de voyeurisme, curiosité malsaine ou tout simplement l’envie ou plus justement le besoin de voir en face tout ce qu’on a pu lire et entendre à l’école. Comme si on avait besoin de vérifier par nous-mêmes que toutes ces horreurs ont vraiment existé, en espérant secrètement y découvrir une réalité moins brutale. Malheureusement, tout ce qu’on a pu lire ou entendre se vérifie, là, juste nos yeux et loin d’être une visite au sens traditionnel et plaisant du terme, ça n’en reste pas moins une journée qui reste ancrée en nous pendant longtemps…

Visiter les mines de Wieliczka

Autre activité incontournable et beaucoup plus légère, les célèbres mines de sel de Wieliczka. Ces mines sont classées au patrimoine mondial de l’UNESCO, elles faisaient même partie de la toute première liste élaborée par l’UNESCO. Ces mines sont célèbres de part leur taille, plusieurs centaines de kilomètres et par leur profondeur, plus de 320 mètres. De nombreuses visites sont organisés en différentes langues, la aussi il vous faudra vérifier les horaires en fonction de la langue souhaitée. Les mines se situent à une quinzaine de kilomètres de Cracovie et assez facilement accessible.

Retrouvez ici tous les conseils et astuces pour visiter Cracovie en 3 jours.

 

Recevez les nouveaux articles par mail

* obligatoire

5 commentaires sur “Visiter Cracovie en 3 jours”

  1. Bonjour,
    Merci pour votre article et les bonnes adresses !
    Je reviens de 4 jours là bas, c’était super !! J’ai adoré cette ville belle et vivante !
    Voici en vrac quelques uns des lieux sympas pour boire ou manger :
    Tram bar, siesta café, indalo, chimera café … un super restaurant français « La Fontaine ». Et pour le shopping il n’y a pas beaucoup de boutiques de créateurs polonais mais nous avons flashe sur la collection de la boutique Lamama 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.