Nouvelle-Zélande : Partez au bout du monde au Cap Reinga

Le Cap Reinga, considéré comme la pointe la plus au Nord de la Nouvelle-Zélande, est l’un des lieux incontournables d’un road trip en Nouvelle-Zélande. Après avoir été au point le plus au sud de l’île du sud, il fallait bien qu’on aille au point le plus au nord de l’île du nord !

Direction donc le Cap Reinga ! Pour cela, 2 options : emprunter la fameuse ninety mile beach, une plage qui s’étend sur 90 km et sur laquelle on peut rouler, ou pour les plus prudents, la route normale. La majorité des loueurs interdisent de rouler sur la ninety mile beach avec leurs véhicules de location. Certains se sont d’ailleurs déjà retrouvés coincés par la marée ou embourbés dans le sable. On s’est donc contenté d’un petit roulage express sur la plage avant de rejoindre la route normale. On est des foufous prudents 🙂 

Notre van sur la mythique ninety mile beach au Cap Reinga

Notre van sur la mythique ninety mile beach au Cap Reinga

Faire du sandboard sur les Dunes de sable de Te Paki

Les dunes de sable géantes du Cap Reinga sont l’autre attraction principale de la région. Elles sont connues sous le nom de dunes de sable de Te Paki.

Au bout de quelques kilomètres, on découvre avec surprise un véritable désert avec des dunes de sable qui culminent à 140 mètres ! 
Le sport local consiste à louer une petite planche de bodyboard pour dévaler les dunes. On s’allonge la tête en avant sur la planche (ou dans l’autre sens si on a la trouille), et on se lance. 
Vous pouvez louer les planches directement au bas des dunes au tarif de 15 NZD par planche.

Balade au phare du Cap Reinga

Après ce bain de sable, direction le bout du monde au phare du Cap Reinga. Les maoris considèrent le Cape Reinga comme le lieu le plus sacré de la Nouvelle-Zélande. Ils l’ont baptisé “Te Rerenga Wairua”, ce qui signifie “le lieu du Grand saut de départ des Esprits”. C’est d’ici que les âmes des défunts partent rejoindre l’au-delà. 

On y trouve notamment un arbre qui penche dans le vide. Ce pohutukawa sacré est âgé de 800 ans. C’est en sautant de ses branches que les âmes plongent dans la mer pour rejoindre “Hawaiki”, la terre des ancêtres. 

 

C’est aussi l’occasion d’observer la ligne de démarcation entre la mer et l’océan qui se rejoignent. On distingue que la mer de Tasman est colorée bleu/vert, alors que l’océan Pacifique est teinté bleu/gris. 

On a vraiment cette sensation d’être au bout du monde en plus d’être à l’extrémité de l’île du nord. Pour être précis, les falaises de North Cape sont un poil plus au nord, mais c’est une réserve interdite donc on va pas chipoter hein 🙂

Pour finir, une petite marche de 2 km permet de rejoindre la jolie plage de Te Werahi

Où dormir en van au Cap Reinga ?

où dormir en van au Cap Reinga

Le choix des campings est assez restreint au Cap Reinga. Et le camping sauvage toujours interdit comme partout ailleurs en Nouvelle-Zélande.
Nous avons passé 1 nuit au camping Tapotupotu campsite  où l’on a testé notre première douche froide extérieure sous un vent glacial ! 

Pour conclure : certes aller jusqu’au Cap Reinga rajoute des kilomètres depuis Auckland ce qui en rebute souvent plus d’un. Mais franchement, ce détour en vaut vraiment la peine et on ne regrette pas d’avoir poussé jusque-là. Ne serait-ce que pour les paysages sublimes qui y amènent et l’atmosphère particulière qui se dégage là-bas… A la fois mystique et poétique, le Cap Reinga nous a définitivement séduit. 

Recevez les nouveaux articles par mail

* obligatoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.