Une journée au phare Amédée

Une journée au Phare Amédée : ou comment se retrouver seuls sur une île et nager avec les tortues !

De retour sur Nouméa après nos quelques jours sur les îles Loyautés, on s’est offert une journée sur l’îlot Amédée avant de reprendre la route pour faire le tour de la grande Terre.

L’îlot Amedée se situe à une vingtaine de kilomètres de Nouméa. On peut y accéder en taxi boat ou via une excursion avec le bateau Mary D, deux fois plus cher. Nous avons donc choisi la 1ère option et on ne le regrette pas. Pour cause, on étaient seuls sur l’île avec seulement 2 autres couples !

1 journée au Phare Amédée

Le taxi boat (société « Lhooq« ) réservé la veille par téléphone vient nous chercher à 9h30, au Ponton du Méridien sur l’Anse Vata à Nouméa. Il y a juste un autre couple avec nous.

Avant d’arriver sur l’îlot, il nous explique l’histoire du corail. Après environ 1h de traversée commentée, nous arrivons sur l’îlot un peu après 10h30 et nous sommes seuls ! Il n’y a qu’un autre couple venu avec leur bateau.

Que faire sur l’îlot Amédée ?

Nager avec des tortues

Si l’on trouve un joli phare blanc sur l’île, on y vient surtout pour explorer les fonds marins qui entourent l’îlot et qui regorgent de poissons, et le must, de tortues ! On a pu nager longtemps avec elles, au-dessus, en-dessous, à côté, un super moment que nous ne sommes pas prêts d’oublier.

Tour de l’îlot à pied

Le tour de l’îlot se fait très vite à pied. Lors de notre passage, le phare était fermé car il n’est ouvert que quand il y a le bateau du Mary D qui vient. Idem pour le restaurant. Absolument tout était fermé et il semblait y avoir des travaux. On se serait cru sur une île abandonné !

Farniente sur la plage et snorkeling

Nos sessions de snorkeling nous ont permis de voir beaucoup de poissons. Mais notre meilleur souvenir reste ce moment où nous avons pu nager avec 3 tortues.

Avant de quitter l’île, nous avons aussi vu notre 1er tricot noir et jaune. Il s’agit d’un serpent très répandu en Nouvelle-Calédonie, pas dangereux tant qu’il ne se sent pas menacé. Nous avons même aperçu un requin pointe noire !

un tricot au phare Amédée en Nouvelle-Calédonie

Bref, vous l’aurez compris, c’était une chouette journée !

Attention : On trouve beaucoup de morceaux de verre sur la plage. Un panneau explique que cela est dû aux soldats de la Seconde guerre mondiale qui enterraient leurs déchets dans le sable et les 4 familles de gardiens de phare qui ont fait de même jusqu’en 1989. Du coup, avec les marées, et malgré un nettoyage dit régulier, on retrouve sans cesse des morceaux mais souvent peu coupants grâce à l’érosion.

Le taxi boat nous reprend à 15h20 pour un retour à Nouméa à 16h.

Découvrez l’itinéraire complet de notre voyage de 1 mois en Nouvelle-Calédonie

Recevez les nouveaux articles par mail

* obligatoire

1 commentaire pour “Une journée au Phare Amédée : ou comment se retrouver seuls sur une île et nager avec les tortues !”

  1. Comme ça doit être génial de nager avec les tortues, j’adore ces animaux ! Elles n’ont pas peur de la présence humaine tout près d’elles ? Se retrouver seul sur une île rend la journée encore plus palpitante avec un côté aventurier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.