Visiter Auckland en 3 jours

Visiter Auckland en 3 jours

Auckland fut la dernière étape de notre road trip en Nouvelle-Zélande.
On pense souvent à tort qu’il s’agit de la capitale du pays. Or, si Auckland a tenu ce rôle par le passé, elle a depuis cédé sa place à Wellington, mais conserve cependant le rôle de capitale économique. Le tiers de la population du pays (soit 1,3 millions d’habitants) s’est installé sur cette étendue de 1000 km², entre l’océan Pacifique et la mer de Tasman. C’est la première fois que nous voyions autant de monde en Nouvelle-Zélande ! 

Visiter Auckland en 3 jours

Nous avons passé 3 jours à visiter la ville avant de rendre notre van et de nous envoler vers l’Australie ! Entre ses anciens bâtiments et ses buildings modernes, ses espaces verts, son dynamisme et sa douceur de vivre, on lui a trouvé un p’tit air de ville américaine 🙂

Jour 1  – Balade dans le centre ville et point de vue au Mont Eden

Pour cette première journée de découverte, nous nous sommes baladés à pied dans le centre ville où l’on ne manque pas d’admirer un peu partout la Sky Tower qui, du haut de ses 328 m, est l’emblème de la ville. L’entrée de la tour se situe sur Victoria street près de Sky City, un complexe géant qui abrite le plus grand casino du pays.  

En chemin, vous allez forcément croiser Queen Street, surnommée “Golden Mile” en raison de son passé glorieux. Elle regroupe de nombreux commerces et quelques gratte-ciels. De larges trottoirs couverts permettent de l’arpenter même par mauvais temps. Queen Street est le lieu idéal pour acheter vos souvenirs mais aussi tout ce dont vous avez besoin en Nouvelle-Zélande. Vous y trouverez, par exemple, la boutique All Blacks, temple sacré des amateurs de rugby ! 

Ne manquez pas le superbe bâtiment des douanes de 1889 qui s’est reconverti en gigantesque boutique duty-free destinée aux voyageurs. Dans le style Renaissance Française, c’est un monument incontournable de la ville. 

Bâtiment des douanes de 1889 reconverti en boutique duty free - Auckland

Le bâtiment des douanes de 1889 reconverti en boutique duty free

Quelques mètres plus loin, St Patrick’s Cathedral est une magnifique église gothique. Ne manquez pas la traduction maorie du Notre-Père à l’entrée. 

L’ancien hôtel de ville, magnifique bâtiment de style édouardien, tranche avec les constructions plus modernes. C’est aujourd’hui une salle de concert à la programmation éclectique. Avec le square d’Aotea et le “Civic Theatre” il forme l’ensemble culturel que l’on appelle “The Edge”. 

Sur le campus, le célèbre “Old Arts Building” possède une horloge de 1926 qui s’inspire de la Tom Tower d’Oxford. Profitez-en pour prendre l’air au Albert Park qui se trouve juste à côté de l’université. 

Direction ensuite le Mont Eden, un volcan sacré qui, outre son impressionnant cratère, offre un panorama à 360° sur la ville. Il est possible d’y monter en voiture.
A noter qu’une immense réserve de magma s’écoule sous la ville qui est bâtie sur une cinquantaine d’anciens volcans… pas très rassurant !

A noter qu’il n’est pas facile de se garer gratuitement en ville. Après quelques recherches, nous avions réussi à trouver une place de stationnement dans une rue du centre ville à 3$/H. 

De même, tous les campings sont chers. Celui que nous avions choisi « Remuera Motor Park » n’est pas super mais il a toutes les commodités et n’est pas loin du centre. 

Jour 2 – Visite du stade Eden Park – Balade au Domain Park et rencontre avec les kiwis

Un rugbyman toulousain à l’Eden Park  

Pour notre deuxième journée à Auckland, Steph s’est offert le rêve de tout rugbyman : visiter et fouler la pelouse de l’Eden park, stade mythique en Nouvelle-Zélande, consacré au rugby à XV, au rugby à XIII et au cricket. Ce stade a accueilli deux finales de la Coupe du monde de rugby à XV, en 1987 et en 2011, pour deux victoires des All Blacks contre la France. Cette visite de 1 h 30 est guidée par un historien expert passionné par le sport et le parc. Steph a vécu son petit moment émotion au passage du tunnel des joueurs avec en fond sonore le haka et les acclamations du public.

Déambuler au milieu des gradins, fouler la pelouse, visiter les coulisses, bref, se retrouver dans cet univers est à la fois intéressant et forcément grisant pour un fan de rugby ! Même moi qui ne suis pas une adepte du rugby (et du sport en général lol), j’ai trouvé la visite sympa. Évidemment, le kiff ultime pour Monsieur aurait été d’assister à un match ! Malheureusement, ce n’était pas la saison et aucun match n’était prévu lors de notre passage… Faudra revenir un jour 🙂

Nous avons même eu le droit en cadeau à un livre souvenir sur l’histoire du parc.

Visite de l'Eden Park et cadeau grâce à l'application Arrival

N’hésitez pas à utiliser l’application Arrival, il y a souvent des promos intéressantes parfois mieux que sur BookMe.

Balade au Domain Park

Après une matinée de rêve pour Steph, direction le Domain Park pour un pique nique sur l’herbe et la visite des serres très colorées où l’on peut observer de jolies fleurs et plantes tropicales. C’est aussi dans ce parc que se trouve le musée du mémorial de guerre de Auckland qui est l’un des musées les plus importants de Nouvelle-Zélande. Ses collections se concentrent essentiellement sur l’histoire de la Nouvelle-Zélande, et plus particulièrement sur celle de la région d’Auckland, tant sur son histoire naturelle que militaire. Faute de temps, de budget et d’envie nous ne l’avons pas visité… 

Plage de Mission Bay et Paritai Drive

Nous avons préféré aller nous balader sur la plage de Mission Bay histoire de voir la mer de Nouvelle Zélande une dernière fois. Nous en avons profité pour emprunter la Paritai Drive qui regorgent de maisons que l’on ne pourra jamais s’offrir ! C’est le quartier ultra riche d’Auckland… 

Rencontre avec les kiwis au zoo d’Auckland

Pour finir, il nous restait un dernier objectif à atteindre : voir des kiwis ! Cet oiseau est l’emblème de la Nouvelle-Zélande mais comme il ne vit que la nuit, il est très difficile d’en apercevoir. En 1 mois, nous n’avons jamais eu la chance de l’observer dans son milieu naturel. Faut dire que les randos dans la forêt en pleine nuit, c’est pas trop notre truc ! Mais comme on ne voulait pas quitter le pays sans en avoir vu au moins un, il nous restait une solution: le zoo ! Et bingo, on a enfin vu de nos propres yeux un vrai kiwi ! C’est en fait assez gros et poilu avec un long bec. 

Horaires d’ouverture du zoo d’Auckland :
Durant l’hiver, du 1er mai au 31 août, le zoo est ouvert de 9h30 à 17h (dernière entrée à 16h15).
Durant l’été, du 1er septembre au 30 avril, le zoo est ouvert de 9h30 à 17h30 (dernière entrée à 16h15).

Tarif entrée au zoo d’Auckland :
L’entrée, pour les adultes de plus de 15 ans, est au prix de 28 NZD, pour les enfants de moins de 15 ans, l’entrée est à 12$. Cependant, n’hésitez pas à jeter un œil sur l’application BookMe, de nombreuses promotions, y compris pour le zoo, y sont disponibles.

Jour 3 – Retour du van et nuit à l’aéroport    

Aujourd’hui, nous devons rendre le van. C’est donc l’heure de refaire les sacs (ça ne nous avait pas manqué !) et de nettoyer le van… On retourne rapidement au centre ville pour aller imprimer quelques documents à la bibliothèque et faire quelques derniers achats souvenirs.

Direction ensuite l’aéroport pour rendre le van. Après un retour plutôt rapide et efficace d’un employé, la navette Jucy nous dépose devant l’aéroport vers 17 h. C’est parti pour plus de 12 h d’attente ! Notre vol n’est qu’à 6 h 35 le lendemain matin mais pour économiser une nuit d’hôtel que nous n’aurions pas vraiment eu le temps de rentabiliser et un transfert, nous avons décidé de dormir à l’aéroport. Finalement, n’arrivant pas à dormir, nous en profiterons pour mettre à jour le blog. La nuit, l’aéroport prend quelque peu des airs de camps de réfugiés ! Chacun essaye tant bien que mal de dormir, certains ont sorti le duvet (toujours cette manie de mettre la clim à fond !), d’autres sont carrément en pyjama, comme à la maison quoi ! Pour nous, ce sera tentative de sieste sur des sièges inconfortables…

dormir à l'aéroport d'Auckland

Ah le confort des nuits à l’aéroport…

Voyager ce n’est pas toujours confortable. C’est même parfois épuisant. Mais c’est d’une telle richesse émotionnelle, spirituelle, intellectuelle et humaine que cela vaut bien quelques sacrifices… Sur ce, il était temps de nous préparer à notre prochaine aventure : un road trip de 2 mois en Australie !

Recevez les nouveaux articles par mail

* obligatoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.