île des Pins - Nouvelle Calédonie

Visiter l’île des Pins : 3 jours au Paradis

Située au sud de la Nouvelle-Calédonie, à 60 kilomètres au large de la Grande Terre, l’île des Pins est connue pour ses plages paradisiaques, ses pins colonnaires spectaculaires, ses eaux bleues somptueuses, ses fonds marins exceptionnels et ses baies extraordinaires.

Site naturel inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2008, l’Île des Pins est sans conteste la destination emblématique de ce merveilleux archipel du Pacifique.

Que faire à l’île des Pins? Quels sont les lieux d’intérêt incontournables ? Cet article vous emmène à la découverte de ce joyau du bout du monde.

île des Pins vue du ciel

3 jours sur l’île des Pins

Fraîchement débarqués à 8h du matin après 30 minutes de vol depuis Nouméa, les nuages et la fraîcheur ont fait place au ciel bleu et au soleil pour nous offrir un aperçu du Paradis. La navette du Relais Kuberka, notre hébergement pour nos 3 nuits sur l’île des Pins, est venue nous chercher à l’aéroport. 

Carte touristique Île des Pins

Télécharger la carte touristique de l’île des Pins en PDF

Le pic N’Ga

Bien que très fatigués d’avoir peu dormi ces derniers jours, nous avons démarré la journée par une petite randonnée au Pic Nga situé à 262 m d’altitude pour admirer le lagon et les îlots qui entourent l’île des Pins.

En deux heures de marche, on parvient au sommet du pic N’Ga par une balade plutôt sportive qui nécessite des chaussures adaptées. Une fois là-haut, le paysage s’ouvre sur les baies de Kuto, Kanuméra et l’îlot Brosse.

Baie de Kuto

Direction ensuite la baie de Kuto pour découvrir une plage paradisiaque et quasi déserte. Sable blanc, eau turquoise et palmiers, un vrai décor de carte postale. L’eau était un peu fraîche mais comment résister à un p’tit bain au milieu du Paradis ?!…

Piscine naturelle de la baie d’Oro

C’est en pirogue traditionnelle que nous avons rejoins un endroit paradisiaque sur la Baie d’Oro. Un endroit magique et unique au monde : un bassin d’eau turquoise limpide à l’abri de l’océan !

Comme hier, le début de matinée n’est pas terrible. Une navette vient nous chercher au Relais Kuberka vers 8h15 et nous dépose à 8h30 à la baie St Maurice et c’est parti pour 1h30 de pirogue avec notre piroguier peu avenant qui ne parle quasiment pas et répond à peine à nos questions. La bonne nouvelle c’est que nous ne sommes que 4 (nous et 2 autres français).

Pirogue sur la baie d’Upi

Nous passons d’abord la Baie d’Upi avec son p’tit air de mini baie d’Halong avec ses petits pics karstiques.

Nous échappons à la pluie et en arrivant à 10h à la baie d’Oro, le temps s’est éclairci. Le piroguier nous débarque sur une plage, les pieds dans l’eau. Après une marche d’environ 30 minutes dans la forêt, nous arrivons au parking de la piscine naturelle où nous devons nous acquitter d’un droit d’entrée de 200 F chacun. Nous n’avons pas de monnaie alors la dame nous dit de repasser plus tard.

Il faut ensuite traverser un chenal où l’on a de l’eau jusqu’aux chevilles avant d’arriver sur le site de la piscine qui est tout simplement paradisiaque. Une eau turquoise transparente et des coraux que l’on observe au-dessus de l’eau et pleins de jolis poissons colorés. L’île des Pins est aussi surnommée « l’île la plus proche du paradis » et on comprend maintenant pourquoi !

La piscine naturelle est en fait un bassin taillé dans le corail. Elle est encerclée de pins majestueux, de rochers et de sable blanc. Ces mêmes rochers qui ferment le bassin voient s’écraser contre-eux les vagues de l’océan, qui offrent parfois un joli spectacle. 
 
Un endroit idéal pour le snorkeling. On a donc pu observer pleins de jolis poissons colorés, certains vraiment peu farouches, des coraux et coquillages multicolores. Un véritable aquarium à ciel ouvert ! Le seul hic : une eau un peu fraîche certainement dû à la saison et la météo assez capricieuse. On a quand même eu la chance d’avoir 3h de soleil entre les nuages et quelques gouttes de pluie. Juste assez pour profiter de ce paradis  

snorkeling piscine naturelle baie d'Oro - île des Pins

Conseil : venez sur l’île avec vos masques et tubas car nous pensions naïvement en trouver facilement sur place mais en réalité après plusieurs heures de recherches, impossible d’en trouver à moins de débourser plus de 13 000 F soit plus de 100 €!! Oui, ici, tout est vraiment BEAUCOUP plus cher !! Par chance, on a trouvé une âme charitable qui a bien voulu nous en prêté un du coup c’était snorkeling à tour de rôle mais c’était mieux que rien.

Vers 12h30, pause repas pour moi pendant que Steph continue l’exploration. Le temps se couvre alors on décide de partir jusqu’à la plage de la Baie d’Oro mais le temps s’étant vraiment couvert, nous n’y resterons pas longtemps et nous nous dirigeons ensuite au parking en face de chez Régis pour attendre la navette qui doit nous ramener à 15h à l’hôtel. On y retrouve la dame du parking à qui l’on paye l’entrée. Elle nous explique partir du parking à 11h30 (ce qui sous-entend que si vous venez après cette heure ci, ce sera donc gratuit…)

De retour à l’hôtel, nous réservons un scooter pour le lendemain. Le Relais de Kuberka en propose à 6000 F/jour. C’est hors de prix mais pas le choix si on veut visiter l’île sans compter sur le stop. Après plusieurs coups de téléphone, il semble n’y avoir qu’un monsieur qui loue des scooters sur l’île.

Tour de l’île des Pins en scooter

Pour notre 3ème journée sur l’île des Pins nous décidons de louer un scooter pour faire le tour de l’île.

Tour de l'île des Pins en scooter

Une dame du Relais Kuberka avait réservé un scooter pour nous qui devait arriver vers 7h30/8h sauf qu’à 9h30 ne voyant toujours personne, on insiste auprès de Pascal, le gérant, qui finit par appeler et nous dit qu’en fait la dame s’est trompée de numéro, elle n’a pas appelé celui qui livre le scooter (6000 F) et que le scooter nous attend à l’hôtel Oure qui se trouve à un peu moins de 2 km. Nous allons donc le chercher là-bas un peu agacés. Une fois sur place, on essaye de négocier le tarif vu qu’il est déjà 10h30 mais impossible, c’est 5000 F la journée point. C’est hors de prix, à ce prix-là en Asie, on avait un scooter pour 1 semaine ! Mais pas le choix, la voiture c’est encore plus cher et le vélo 2500 soit 5000 à 2 donc idem.

On avait lu que le stop fonctionne bien mais nous sommes samedi, en basse saison et il n’y a pas beaucoup de voitures. Sur la journée, nous avons dû en croiser une dizaine donc je pense qu’on a bien fait de louer le scooter.

En allant à l’hôtel pour récupérer le scooter, nous passons devant l’IGEA réservé aux militaires où il y a un panneau des directions puis sur la baie de Kanumera et son rocher sacré.

Une fois le scooter récupéré, nous faisons un 1er arrêt aux statues de Saint Maurice. Les totems devant la mer sont très beaux, il émane de cet endroit une ambiance apaisante.

Deuxième arrêt à l’église de Vao. Nous étions passés devant la veille avec la navette mais n’avions pas eu le temps de nous arrêter.

église de Vao - île des Pins

On décide ensuite d’aller vers le nord pour la baie de Gadji et la baie des crabes mais c’est marée basse et le temps est couvert du coup on part voir la grotte de la troisième dont l’accès est gratuit après un petit chemin dans la forêt. Beaucoup de stalactites, c’est joli mais ça reste une grotte… Nous n’avons pas fait la grotte de la Reine Hortense car son entrée est payante et nous ne sommes pas fan des grottes.

On tente de retourner à la baie des crabes mais bien que l’eau soit un peu remontée elle est toujours loin. Nous croisons des locaux qui nous expliquent ce qu’il y a à voir et que la marée haute sera en fin de journée. Tant pis, on pique-nique sur la plage entre deux gouttes et on reprend le scooter pour retourner sur la baie de Kuto.

En chemin, on s’arrête sur la baie des corbeilles, aussi à marée basse et on tente la baie des Rouleaux mais elle n’est accessible qu’en passant par le camping de la baie des Rouleaux où il faut payer 200 F/pers si on n’est pas client. Du coup, on finira là où nous avions commencé le séjour, sur la plage de la Baie de Kuto, à faire une sieste en manteau car il ne fait pas bien chaud ! On y restera jusqu’au coucher du soleil. Steph ira faire le plein et rendre le scooter pendant que je l’attends sur la plage. Pour notre dernière soirée, nous dinons au restaurant du Relais Kuberka.

Nous en profitons aussi pour réserver par téléphone notre logement sur Lifou, notre prochaine étape ainsi qu’une voiture de location. N’ayant rien réservé au préalable, nous avons trouvé tous nos logements grâce aux brochures prises à l’Office du tourisme de Nouméa. D’ailleurs, il existe un guide très bien fait et gratuit qui recense tous les logements, loueurs de voitures/scooter, activités, etc. : le Globe-Trotteur.

Vous trouverez aussi des cartes détaillées avec les points d’intérêts de chaque île à l’office du tourisme.

Comment aller sur l’île des Pins ?

Visiter l’Île des Pins lorsque vous êtes en Nouvelle-Calédonie est très facile. L’archipel se situe à environ 60 kilomètres de Nouméa.

Deux options s’offrent à vous pour le rejoindre. Le moyen de transport le plus pratique est l’avion. Le trajet depuis l’aéroport de Magenta à Nouméa (attention, ce n’est pas le même que l’aéroport international situé à Tontouta) ne dure que trente minutes et plusieurs vols décollent chaque jour pour un tarif moyen de 130 euros. La compagnie Air Calédonie propose parfois des offres promotionnelles attractives.

avion Air Calédonie pour rejoindre l'île des Pins

L’aéroport de Magenta ressemble plus à un aérodrome, c’est la 1ère fois que je prends un avion dans un si petit aéroport, on se croirait plus à la gare ! Il n’y a pas de sièges numérotés, chacun se met où il veut !

Le bateau quant à lui, est une option légèrement plus économique mais attention au mal de mer ! Toujours au départ de Nouméa, le Betico 2 vous conduit en 2h30 à Kuto.

Le Betico 2 Nouméa - île des Pins - Nouvelle-Calédonie

Notre hébergement sur l’île des Pins

Relais Kuberka28 200 F (soit 237 €)

Relais Kuberka - île des Pins

Situé sur la baie de Kuto, composé de 8 chambres et 3 bungalows, piscine et restaurant.
La navette vient vous chercher à l’aéroport et vous y dépose. Pascal, le gérant, est Corse. 😉

Budget 3 jours à l’île des Pins

Au total, sur nos 3 jours passés à l’île des Pins, nous avons dépensé 82 755 F soit env. 691€ (avion + hébergement + activités + nourriture).

Découvrez notre itinéraire de 1 mois en Nouvelle-Calédonie.

Recevez les nouveaux articles par mail

* obligatoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.