2 semaines au Cambodge : Itinéraire, budget, bilan

Après avoir passé la frontière terrestre depuis les 4000 îles au Laos, nous avons rejoins le Cambodge, 6ème pays de notre tour du monde. Au total, nous avons passé 17 jours au Cambodge incluant quelques jours off ou repos forcé pour cause de tourista! 2 semaines sont donc suffisantes pour réaliser notre itinéraire. Cependant, si vous souhaitez ajouter la région du Mondolkiri, prévoyez plutôt 3 semaines.

2 semaines au Cambodge : notre itinéraire

Siem Reap fut notre 1ère étape pour partir à la découverte des célèbres temples d’Angkor. L’endroit est certes très touristique mais il reste un incontournable dans un voyage au Cambodge. Nous avons ensuite changé nos plans puisque initialement, nous devions rejoindre Battambang mais Coco étant tombée malade, nous avons dû passer plus de temps que prévu à Siem Reap. De plus, le Vietnam étant la prochaine destination, nous avons décidé en cours de route de rajouter l’île de Phu Quoc à notre itinéraire (idée que nous avons finalement regretté par la suite mais ça c’est une autre histoire…) Du coup, nous en avons profité pour faire nos e-visa vietnamiens en choisissant la frontière Kampot (Cambodge) – Ha Tien (Vietnam).

Après Siem Reap, nous avons donc filé vers Phnom Penh essentiellement pour visiter le musée Tuol Sleng, appelé aussi prison S21, un musée essentiel à faire au Cambodge pour comprendre sa terrible histoire lors de la guerre du Vietnam.

nous avons ensuite rejoins Sihanoukville que nous n’avons fais que traverser (et heureusement!) pour prendre un ferry direction l’île de Koh Rong Samloen où nous avons passé Noël les pieds dans l’eau sur une île paradisiaque. Sans doute notre meilleur souvenir du Cambodge!

Après ces quelques jours de repos en mode vacances, nous avons repris un ferry pour Sihanoukville et un van dans la même journée en direction de Kampot/Kep, notre dernière étape cambodgienne.

Résumé de notre itinéraire de 17 jours au Cambodge

voyage du 13 au 30 décembre 2018

Passage frontière Laos – Cambodge : 1 jour
Siem Reap : 5 jours
Trajet Siem Reap – Phnom Penh : 1 jour
Phnom Penh : 1 jour
Trajet Phnom Penh – Koh Rong Samloen (bus jusqu’à Sihanoukville + ferry) : 1 jour
Koh Rong Samloen : 4 jours
Trajet Koh Rong Samloen – Kampot (ferry jusqu’à Sihanoukville + van) : 1 jour
Kampot / Kep : 3 jours
Passage frontière Kampot (Cambodge) – Phu Quoc par Ha Tien (Vietnam)

Nos hébergements au Cambodge

  • Siem Reap : 6 nuits à La Villa du Bonheur 20$/nuit (hôtel sympa, propre, situé dans une rue au calme, proche du night market. Le patron est français. Petite piscine avec quelques transats.
  • Phnom Penh : 2 nuits à Feliz Hostel 18$/nuit (Auberge avec salle de bain commune, eau froide, propre, bien placée entre la prison S-21 et les sites touristiques, personnel agréable)
  • Koh Rong Samloem : 3 nuits à Sweet dreams  70$/nuit en dernière minute car presque tout était complet. Grands bungalows propres tenus par des russes sympathiques. Situé sur Saracen Bay devant une très belle plage. Bon restaurant. (Pensez à réserver suffisamment tôt votre hébergement sur Koh Rong Samloem en période de fêtes de fin d’année…)
    Et 2 nuits à The Pipes resort 96$/nuit (Bungalows en dur propres et fonctionnels, personnel sympathique, situé juste à côté de Sweet dreams.
  • Kampot  : 4 nuits à KampongBay Makeng II Guesthouse  14$/nuit

Transports

Sur 17 jours au Cambodge, nous avons pris 2 vans, 2 bus et 2 bateaux. S’ajoutent à cela 1 tuk-tuk que nous avons gardé 2 jours pour visiter les temples d’Angkor et 1 scooter pour vister les alentours de Kampot.

  • Bateau + bus Don Det (Laos) – Siem Reap (Cambodge) : 14$ pour 2
  • Bus Siem Reap – Phnom Penh : 16$ pour 2
  • Van Phnom Penh – Sihanoukville : 20$
  • Speed boat Sihanoukville – Koh Rong Samloen : A/R 44$ pour 2
  • Van Sihanoukville – Kampot : 16$ pour 2

Budget de 2 semaines au Cambodge


Pour 17 jours au Cambodge, nous avons dépensé : 1371 $ soit environ 1189 € pour 2 personnes, soit 35€/pers/jour. Nos dépenses comprennent les transports, les hébergements, la nourriture et les activités (dont le pass 3 jours pour les temples d’Angkor qui, à lui seul, représente un gros budget!) De plus, la plupart des hébergements étant complets pour la période des fêtes de fin d’année sur Koh Rong Samloem, nous avons dû prendre quelques nuits bien supérieures à notre budget habituel.

Vous noterez que je parle en dollars alors que la monnaie officielle du Cambodge est le Ryel. Pourtant, c’est bien en dollars que nous avons payé tout au long de notre séjour. Que ce soient les hôtels, les restaurants ou les activités, tout se paye en dollars. Le Ryel est utilisé uniquement pour rendre la petite monnaie. Pas très pratique pour le calcul! Seuls quelques échoppes en bord de route affichent leurs prix en Ryels. D’ailleurs, les distributeurs ne proposent que des dollars!

Voici la répartition de notre budget :

Bilan de notre voyage au Cambodge

Hormis le magnifique site des temples d’Angkor et l’île de Koh Rong Samloen qui reste notre meilleur souvenir, le Cambodge n’a pas vraiment été un coup de cœur. Peut-être n’y sommes-nous pas restés suffisamment longtemps pour vraiment s’imprégner du pays et de la culture mais en même temps on ne voyait pas vraiment quoi faire d’autre… Contrairement aux paysages du Laos qui nous avaient beaucoup plu, ceux du Cambodge ne nous ont pas vraiment marqué. Peut-être aurions-nous dû aller dans la région du Mondolkiri ? Bref, c’est ainsi, certains pays nous marquent, d’autres moins. Néanmoins, nous avons apprécié la gentillesse de certains cambodgiens, la douceur de vivre de Kampot et resteront marqué par notre visite de la prison S-21 de Phnom Penh. Parce que voyager ce n’est pas QUE voir de jolis paysages, mais aussi comprendre l’histoire d’un pays et de son peuple. Et l’histoire du Cambodge est loin d’être facile… Nous y avons perçu beaucoup de pauvreté, le peuple cambodgien ne semble pas encore remis de son passé douloureux et nous avons parfois eu le sentiment qu’il semblait livré à lui-même. Nous avons aussi pu constater une véritable invasion chinoise un peu partout dans le pays et notamment à Sihanoukville, où l’on ne fait pas 1 mètre sans voir un panneau chinois ou un immeuble en construction géré par les chinois. On nous a d’ailleurs relaté que certains hôtels ou restaurants sont exclusivement réservés aux chinois refusant les clients d’autres nationalités! C’est pas joli joli…

Bref, il est temps pour nous de rejoindre notre dernière étape en Asie : le Vietnam!

Recevez les nouveaux articles par mail

* obligatoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.