Vietnam : 1 mois du sud au nord

7ème pays de notre tour du monde, le Vietnam était aussi notre dernière destination en Asie avant de rejoindre la Nouvelle-Zélande. Nous y sommes restés 1 mois pour parcourir le pays du sud au nord, de Phu Quoc à Hanoi. 30 jours sont un minimum car les distances sont grandes! Il y a énormément de choses à voir et on a parfois eu l’impression d’enchaîner les étapes à un rythme un peu trop soutenu, ce qui nous a valu une grosse fatigue à la fin du voyage. Il faut dire que nous avons démarré notre périple asiatique en octobre avec la Birmanie, puis quelques jours dans le nord de la Thaïlande, avant de rejoindre le Laos, le Cambodge et enfin le Vietnam que nous avons découvert pendant 1 mois en janvier. Le tout en 3 mois et demi.

1 mois au Vietnam : notre itinéraire du sud au nord

C’est par la frontière terrestre Kampot (côté Cambodge) – Ha Tien (Vietnam) passée sans encombres et sans bakchich avec notre e-visa (allelouia 🤗), que nous avons rejoins le Vietnam en démarrant avec l’île de Phu Quoc, qu’on nous avait vendu comme étant THE île paradisiaque du Vietnam… L’idée était de passer le nouvel an au soleil les pieds dans l’eau mais cette île fut une grosse déception. Des plages remplies de déchets, une île bruyante, sale, bref, une erreur de parcours. C’est bien dommage car Sao beach pourrait vraiment être un petit coin de paradis…

Nous devions ensuite quitter l’île de Phu Quoc pour rejoindre Can Tho et le fameux Delta du Mékong. Mais à cause d’une tempête tropicale venant de Thaïlande, tous les ferry étaient bloqués pour une période indéterminée. Ne souhaitant pas perdre davantage de temps sur cette île, nous avons dû prendre un vol pour Ho Chi Minh (Saigon) nous obligeant à faire l’impasse sur le ville de Can Tho notamment connue pour ses célèbres marchés flottants.

Après la vibrante et moderne Ho Chi Minh qui nous a agréablement surpris, nous avons rejoins la station balnéaire de Mui Ne et ses dunes de sable aux allures de désert saharien!

Nous avons ensuite pris un peu d’altitude en faisant une étape à Dalat, une ville aux allures de station thermale française avec son lac et ses paysages montagneux.

Nous avons poursuivi notre route en nous arrêtant à Hoi An, gros coup de cœur de notre voyage au Vietnam puis à Hue où la pluie a commencé à faire son entrée.

Il faut savoir que le climat du nord est bien différent du sud. A cette période de l’année (Janvier), nous avons eu un temps chaud et ensoleillé jusqu’à Hoi An mais plus nous remontions vers le nord plus les températures baissaient.

Nous avons ensuite rejoins Ninh Binh – Tam Coc, souvent surnommée la baie d’Halong terrestre avant de découvrir la baie d’halong maritime et plus précisément la baie de Lan Ha au départ de Cat Ba. L’île de Cat Ba est une alternative bien connue des voyageurs qui souhaitent s’offrir une croisière sur la baie d’halong sans les touristes et les centaines de bateaux, dans un environnement encore préservé et aussi moins onéreux. Nous avons choisi de faire une croisière d’une journée contrairement à la traditionnelle croisière de 2 jours/1 nuit et nous ne le regrettons pas car cela nous a semblé suffisant. Il faut dire que le temps n’était pas vraiment de la partie aussi…

Nous devions ensuite rejoindre Sapa mais après avoir longuement hésité, nous avons décidé de ne pas y aller et de filer directement à Hanoi, notre dernière étape au Vietnam. Il ne nous restait que peu de jours avant notre vol pour la Nouvelle-Zélande et choisir d’aller à Sapa c’était encaisser 12h de bus pour ne rester qu’1 jour ou 2, prendre le risque d’une météo pourrie et repartir sur Hanoi où nous n’aurions eu qu’une journée avant de prendre l’avion. Bref, c’était encore courir et finalement bâcler les 2 étapes. Étant déjà bien fatigués, nous avons fait le (difficile) choix de la raison. Finalement, cette décision aura été bénéfique car nous avons pu nous poser quelques jours à Hanoi, prendre le temps de visiter la capitale et de préparer la suite du voyage. Et puis, ce sera l’occasion de revenir au Vietnam pour visiter tranquillement le nord à une meilleure période où il fera moins froid 😊

Résumé de notre itinéraire au Vietnam

Voyage du 30 décembre 2018 au 28 janvier 2019

Passage frontière Kampot – Ha Tien – Phu Quoc : 1 jour
Phu Quoc : 2 jours
Trajet Phu Quoc – Ho Chi Minh : 1 jour
Ho Chi Minh (Saigon) : 2 jours
Trajet Saigon – Mui Ne : 1 jour
Mui Ne : 2 jours
Trajet Mui Ne – Dalat : 1 jour
Dalat : 2 jours
Trajet Dalat – Nha Trang et Nha Trang – Hoi An (bus de nuit) : 1 jour
Hoi An : 3 jours
Trajet Hoi An – Hue : 1 jour
Hue : 1 jour
Trajet Hue – Ninh Binh – Tam Coc : 1 jour
Tam Coc : 2 jours
Trajet Tam Coc – Cat Ba : 1 jour
Cat Ba : 2 jours
Trajet Cat Ba – Hanoi : 1 jour
Hanoi : 4 jours

Nos hébergements au Vietnam

  • Phu Quoc : 3 nuits à l’hôtel Phat Tai – 10€/nuit
  • Ho Chi Minh : 3 nuits à Little Brick Saigon Hotel – 13,50 €/nuit
  • Mui Ne : 3 nuits à Song Huong Hotel – 9€/nuit
  • Dalat : 3 nuits à Hong Phuc Hotel – 8€/nuit
  • Hoi An : 3 nuits à Green Garden House – 10€/nuit
  • Hue : 2 nuits à Poetic Hostel – 9€/nuit
  • Tam Coc : 2 nuits à Hoa Luan – 11€/nuit
  • Cat Ba : 3 nuits à Alibaba’s hotel – 6€/nuit (grande chambre double propre mais très humide, ce qui est malheureusement le cas de la plupart des hôtels de la région. Le couple qui tient l’hôtel est très gentil et propose une croisière en bateau à petit prix)
  • Hanoï : 5 nuits à Rendez Vous Hotel – 19€/nuit (Très bon hôtel dans le vieux quartier, grande chambre double, propre si vous avez une chambre donnant sur l’arrière, personnel charmant) Hanoï est une ville méga bruyante donc pensez à bien préciser une chambre au calme donnant sur l’arrière et non pas côté rue. Mieux vaut une vue pourrie qu’un concert de klaxons non stop!

Transport et Billets Open bus

Bus, train, bateau, il existe plusieurs moyens de transport pour parcourir le Vietnam.

Nous avons choisi de prendre un billet Open bus de Saigon à Hue avec la compagnie The Sinh Tourist réputée fiable. Contrairement à ce qu’on avait pu lire sur la conduite de certains chauffeurs ou sur le confort de certains bus, tous nos trajets se sont très bien passés, les horaires étaient respectés et nous avons eu de bons conducteurs. Le seul hic avec cette compagnie c’est qu’il n’y a pas de pick-up ni drop off à l’hôtel, le bus vous dépose et se prend devant l’agence de chaque ville. Nous faisions donc en sorte de prendre un hôtel proche de l’agence pour éviter d’avoir à payer un transfert en plus ou de trop marcher avec les sacs. Ce qui s’est avéré judicieux puisque l’agence est toujours bien placée dans le centre-ville.

Qu’est-ce qu’un billet Open bus et faut-il le prendre?

Le principe de ces billets Open bus est le suivant : vous choisissez vos trajets à l’avance et vous payez en une seule fois pour le nombre de trajets choisis. Il vous faudra ensuite vous rendre à l’agence de chaque ville la veille du départ pour valider votre trajet. Attention : vous ne pouvez prendre ces billets qu’à Ho Chi Minh (au sud) ou Hanoi (au nord) mais pas en cours de route.

L’avantage est que vous n’avez pas à chercher un trajet à chaque étape, tout est déjà payé et cela semble plus économique que d’acheter à l’unité. Nous avons par exemple payé chacun 685 000 VND pour 5 trajets soit un peu moins de 6€/trajet ce qui nous semble être un bon prix.

Billets Open Tour Saigon – Mui Ne – Dalat – Nha Trang – Hoi An – Hue : 685 000 VND (environ 26 €)

N’oubliez pas que les arnaques au Vietnam font partie de la culture, aussi, chaque agence, hôtel, épicerie vous proposera un prix différent pour un même trajet allant parfois du simple au double! N’hésitez pas à comparer et à négocier ! Il faut aussi visiblement faire attention à la compagnie de bus que vous choisissez car toutes ne proposent pas le même confort ou la même sécurité.

La compagnie The Sinh Tourist jouit d’une bonne réputation et pour l’avoir testé sur plusieurs trajets, nous pouvons confirmer que tout s’est très bien passé. Cependant, ATTENTION, car il existe de nombreuses agences se faisant passer pour Sinh Tourist, notamment à Hanoi. Elles portent le même nom, même logo mais ne proposent pas la même qualité de service! Une voyageuse que l’on a rencontré à Saigon et retrouvé sur plusieurs étapes s’est faite avoir en pensant réserver un trajet Hanoi – Luang Prabang (Laos) avec la bonne compagnie. Résultat, un trajet affreux de 36h au lieu des 24h annoncées, des conditions de transport scandaleuses et un tarif plus cher que le vrai prix. Bref, faites bien attention à l’adresse et aux détails (regardez par exemple l’adresse mail qui figure sur la devanture…)

pour résumer, voici nos trajets réalisés :

  • Van frontière Kampot (Cambodge) – Ha Tien (Vietnam) + Ferry jusqu’à Phu Quoc 36$ pour 2
  • avion Phu Quoc – Saigon compagnie Jetstar 175 € pour 2
  • Bus Saigon – Mui Ne Départ à 7h30 – durée 4h30 , bus couchette
  • Bus Mui Ne – Dalat Départ à 12h30 – durée 4h30
  • Bus Dalat – Nha Trang Départ 13h – durée 3h30 et Nha Trang – Hoi An en bus couchette de nuit Départ à 19h – durée 10h
  • Bus Hoi An – Hue : Départ à 8h30 – durée environ 3h
  • Bus de nuit Hue – Ninh Binh (+ taxi jusqu’à Tam Coc) départ à 17h30 – durée 11h
  • Bus + ferry Tam Coc – Cat Ba avec la compagnie Cat Ba Discovery – Départ 8h30, arrivée au port à 12h15, 20 mn de traversée en ferry puis re bus jusqu’à l’hôtel sur Cat Ba, arrivée à 14h
  • Speadbot + Bus Cat Ba – Hanoi : compagnie Cat Ba Express Départ 12h30 – durée 3h30 – Très bonne compagnie, personnel aimable, très professionnel, bien organisé.

Notre budget pour 1 mois au Vietnam

Sur 30 jours passés au Vietnam, nous avons dépensé 37 867 305 VND soit 1432 € à 2. Ce budget inclut les transports, les hébergements, la nourriture, les visites et les extras. Nous avons un peu dépassé le budget prévu notamment à cause du vol Phu Quoc – Saigon qui n’était pas prévu et les nombreuses pauses occidentales niveau nourriture! Pour être honnêtes, on a mangé plus de burgers, pizzas, pasta que de Bun Bo ou de Pho! Nous avons aussi inclus le E-visa (25$/personne, un colis envoyé en France à 28 € pour 1,300 kg et quelques achats dont 2 doudounes North Face pour 30 €)

voici la répartition de notre budget :

Bilan de notre voyage au Vietnam

Difficile de conclure sur notre ressenti concernant ces 30 jours passés au Vietnam… En effet, une multitude d’émotions se mélangent et nous n’arrivons pas à avoir d’avis véritablement tranché. Nous avons vu de magnifiques paysages, variés et parfois surprenants comme les dunes de sable à Mui Ne ou cette ambiance si française à Dalat. Nous avons eu un gros coup de cœur pour la jolie ville de Hoi An et avons apprécié de découvrir la Baie d’Halong aussi bien terrestre que maritime. Néanmoins, nous avons un peu moins apprécié la mentalité des vietnamiens. Hormis la désagréable sensation d’être un porte-monnaie sur pattes, nous avons trouvé les rapports humains faussés par un rapport à l’argent omniprésent. De plus, nous n’avons pas trouvé les vietnamiens très souriants, sans parler des fois où ils vous font carrément la gueule soit parce que vous n’avez rien acheté ou juste comme ça, parce que émettre ne serait-ce qu’un petit rictus semble trop difficile… En revanche et heureusement, nous avons toujours été très bien accueillis dans les hôtels et homestay et le personnel était toujours adorable. Difficile donc de cerner ce pays qui malgré un tourisme important ne semble pas toujours prendre en considération les touristes. Nous avons par exemple été surpris du nombre de vietnamiens ne parlant pas ou peu anglais contrairement à d’autres pays d’Asie du sud-est pourtant moins touristiques.

De plus, ces paramètres ajoutés à une météo moins agréable dans le nord, une grosse fatigue dû à 5 mois de voyage donc plus de 3 passés en Asie avec son lot de transports, recherches quotidiennes d’hôtels, de différences culturelles qui commencent à peser, font que nous étions peut-être aussi moins réceptifs, moins patients, moins ébahis… A un moment donné, le corps et l’esprit ont besoin de faire une pause. Trop d’émotions qui ont besoin d’être digérées.

Finalement, notre plus grosse déception reste l’île de Phu Quoc que nous n’avons pas du tout aimé et notre rendez-vous manqué avec Sapa. Tant pis, il nous faudra revenir pour découvrir le nord 😉

Bref, clap de fin, l’Asie c’est fini… mais l’aventure continue ! Direction la Nouvelle-Zélande, un pays que l’on attend particulièrement et qu’on a hâte de découvrir ! Après avoir passé 3 mois et demi en Asie, le changement s’annonce radical ! Fini la circulation chaotique et les klaxons dans tous les sens, les scooters chargés de toutes sortes de choses improbables, les mini tabourets en plastique où l’on mange sur les trottoirs, la nourriture parfois « spéciale », les temples, les rizières, les coqs, les hôtels à 5€, les traductions en anglais mémorables (« come black », « socola », « sapageti »…), l’impression d’être des stars quand les locaux te demandent de faire un selfie avec eux, les sourires des enfants… Tellement de souvenirs défilent dans nos têtes en quittant ce continent qui nous a tantôt émerveillés, surpris, souvent émus, parfois déçus… Des rencontres mémorables, des fous rire, quelques larmes aussi… Nos émotions ont été mises à rude épreuve et les différences culturelles nous ont beaucoup appris que ce soit sur le pays, les gens mais aussi sur nous-mêmes. Vivre tout ça change forcément notre regard sur le monde et sur ce que nous vivons en France, dans notre petite vie bien tranquille et finalement pas si mal que ça…
Nos derniers jours à Hanoi nous ont aussi permis de nous reposer et de recharger nos batteries qui commençaient à sérieusement s’éteindre ! Ça nous a fait beaucoup de bien et c’est désormais regonflés à bloc que l’on part découvrir un nouveau continent !

Recevez les nouveaux articles par mail

* obligatoire

9 commentaires sur “Vietnam : 1 mois du sud au nord”

  1. Au Vietnam, l’endroit que j’aime le plus est la baie’Halong terrestre. C’est sympa de faire la balade en bateau dans la baie. Le paysage paisible vous aide de oublier la pression de la vie. Vraiment à recommander!

  2. Bonjour,
    J’aime bien suivre vos aventures à travers le monde, et encore une fois, je ne suis pas déçue du partage. Le Vietnam me semble être un pays magnifique, comme vos photos le prouvent.

  3. Au Vietnam, c’est la ville de Hoi An que j’aime le plus. L’atmosphère est vraiment agréable. J’aime les lanternes en papier partour dans les quartier de la ville. J’aime lever tôt le matin et découvrir la ville tout calme.

  4. Après avoir visité le Vietnam, qu’est-ce que vous pensez de ce pays? Et j’aimerais vous demander quelques conseils pour Mui Ne car notre famille a l’intention de visiter Mui Ne en 2020. Quels sont vos conseils pour cet endroit? Merci beaucoup!

    1. Les Amoureux du Monde

      Bonjour,

      Notre avis sur le Vietnam se trouve dans la dernière partie de cet article « Bilan de notre voyage au Vietnam ».
      Concernant Mui Ne, il s’agit d’une station balnéaire où se concentre énormément de touristes notamment russes. Rien d’authentique dans cette partie du pays. Néanmoins, les paysages côtiers sont sympathiques et les dunes sont sympas à faire. Nous vous conseillons d’y rester 2 jours, cela suffit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.