Vacances en Corse : où aller sur l’île de beauté?

Il existe des endroits magnifiques dans le monde mais il y en a un qui reste notre coup de cœur, notre petit paradis: la Corse ! Petite île de 183 km du Nord au Sud et de 83 km de largeur maximale, vous vous demandez peut-être quelle région choisir pour vos futures vacances. Pour être honnête, il est très difficile de répondre à cette question tant la Corse regorge de beautés aux quatre coins de l’île. Cependant, voici un petit résumé de ce qu’il y a à voir et à faire en Corse, que l’on soit au nord ou au sud afin que vous puissiez vous faire votre propre opinion.

Comment aller en Corse : avion ou bateau ?

La première chose à prendre en compte lorsque l’on choisit de passer ses vacances en Corse c’est le transport. En effet, il existe 2 options pour vous rendre en Corse : l’avion ou le bateau.

Pour la première option, nous vous conseillons de réserver votre billet le plus tôt possible, les prix sont assez onéreux. Il existe 4 aéroports en Corse : Bastia, Ajaccio, Calvi et Figari. Comptez entre 1h30 et 2h de vol.

Pour ceux qui habitent du côté d’Angers, sachez que la compagnie Hop vient d’ouvrir une ligne directe Angers-Bastia ouverte du 1er juillet au 16 septembre pour un prix de départ très intéressant de 75 € l’aller.

Carte des aéroports et ports en Corse
Carte des aéroports et ports en Corse

L’autre option consiste à prendre le bateau au départ du port de Marseille, Toulon ou Nice. Ici, la durée du trajet varie selon que l’on prenne une traversée de jour, environ 4h ou de nuit, environ 8h. L’avantage avec ce transport, c’est que vous pourrez prendre votre voiture, indispensable pour un voyage en Corse (à moins que vous ne restiez 15 jours au bord de la piscine de votre hôtel, ce qui, honnêtement, n’est pas très intéressant).

L’autre budget transport à prévoir est donc la location de la voiture si vous prenez l’avion. Là encore, les prix sont assez chers, le mieux étant de réserver le plus tôt possible pour bénéficier des meilleurs tarifs. Comptez tout de même au moins 200 €/semaine en haute saison pour une petite voiture.

Hébergements en Corse

Coté hébergements, le choix est assez vaste en Corse mais plutôt onéreux, surtout en période estivale évidemment ! Là encore, que vous choisissiez l’hôtel, le camping ou un logement indépendant (studio, villa…), mieux vaut s’y prendre tôt pour avoir du choix. Personnellement, nous logeons toujours en « mini-villas » ou studio, afin de pouvoir faire à manger et ne pas avoir à payer le resto tous les midis et tous les soirs !

Nos bonnes adresses:

Les Hauts de Santa Giulia

Résidence U Paesolu

Que faire au sud de la Corse ?

J’ai découvert la Corse il y a un peu plus de 15 ans et mes premiers pas se firent dans le Sud, dans la région de Porto-Vecchio, c’est donc la partie que je connais le mieux pour y avoir fait une dizaine de séjours. Si le sud de la Corse est réputé pour ses plages magnifiques, sans doute les plus belles de l’île, il y a aussi un tas d’autres choses à voir et à faire.

Les plus belles plages de l’île

Santa Giulia

plage de Santa Giulia
plage de Santa Giulia

Sans doute la plus belle à mes yeux, rivalisant fortement avec Palombaggia, la plage de Santa Giulia est l’une des plages les plus connues du Sud de la Corse. Située à quelques kilomètres de Porto-Vecchio, dans un golfe bien abritée, de faible profondeur et composée de nombreux rochers, l’eau est limpide et les dégradés de bleu sont à tomber ! Victime de son succès, il y a beaucoup de monde l’été mais en marchant quelques centaines de mètres, vous pourrez néanmoins trouver un endroit où vous poser sans empiéter sur la serviette de votre voisin.
Vous trouverez cette plage en prenant la direction de Bonifacio en sortant de Porto-Vecchio.

Palombaggia

plage de Palombaggia
plage de Palombaggia

Véritable petit paradis à l’eau turquoise bordée par des dunes ombragées de superbes pins parasols et un sable d’un blanc immaculé, nul doute que vous serez enchanté par ce décor magnifique. Plus large que la plage de Santa Giulia, plus exposée au vent aussi, vous y trouverez restaurants, loueur de transats, pédalos et location de jet-ski.

Saint-Cyprien / San Ciprianu

Plage de Saint-Cyprien
Plage de Saint-Cyprien

La baie de Saint Cyprien renferme une magnifique plage bordée par l’étang d’Arasu. Plage conseillée aux enfants en raison de sa profondeur progressive et de son périmètre de sécurité surveillé.
Accès : 7 km de Lecci, à Trinité de Porto Vecchio, prendre la D468.

Rondinara

Plage de Rondinara
Plage de Rondinara

La plage de Rondinara se situe entre Porto-Vecchio et Bonifacio. De forme arrondie, elle est quasiment fermée par deux pointes qui s’avancent dans la Méditerranée. Beaucoup de bateaux y accostent.

Roccapina

Plage de Roccapina - corse
Plage de Roccapina

Ne vous découragez pas en voyant le chemin de terre un peu difficile qui mène à cette superbe plage gardée par le « lion de Roccapina ». Soyez néanmoins prudents si vous y aller en voiture, car la route est en piteux état. Prévoyez aussi de quoi boire et manger car il n’y a pas grand-chose sur place. C’est une plage très sauvage.

Pinarellu

Plage de Pinarellu corse
Plage de Pinarellu

La plage de Pinarellu à Sainte-Lucie de Porto-Vecchio offre une vaste étendue de sable avec plusieurs zones bordées par des pinèdes. Par sa grandeur, elle peut être comparée à la plage de St Cyprien.  Même si la plage n’est pas très large, sa longueur permet de trouver une place, même en été. Près du centre de Pinarellu, on trouvera des restaurants les pieds dans l’eau et il sera possible de pratiquer de nombreuses activités nautiques.  Coup de cœur pour le camion snack de Jean François avec ses tables bien à l’ombre pour déguster les fameuses crêpes de Marie Ange. Et si vous avez l’âme d’un poète ou si vous aimez la photographie venez donc discuter avec Jean François, il aura toujours une anecdote à vous raconter.

La rivière du Cavu et ses piscines naturelles

Une alternative aux plages très fréquentées l’été : à 30 minutes de Porto-Vecchio, près de Sainte-Lucie, se trouve le torrent Cavu. Situé sur les communes de Conca et Zonza, il faut prendre la direction de Conca dans la ville de Sainte-Lucie, puis suivre Taglio-Rosso, passer le village et suivre le chemin en terre, après le parc d’accrobranche, vous pourrez garer votre voiture. On peut encore continuer la piste, soit en voiture, soit à pied, jusqu’au lieu dit de “la citerne” ou des “3  sources”.

Outre le panorama exceptionnel, vous pourrez vous ressourcer dans des bassins creusés dans la roche et apprécier la fraîcheur vivifiante d’une eau douce et translucide. A certains endroits, les rochers lissés par l’érosion offrent des toboggans 100 % naturels fortement appréciées des petits et des grands !

N’hésitez pas à remonter le cours de la rivière pour trouver un peu plus de tranquillité, notamment l’été.

Astuce : pensez à vous équiper de chaussures qui vont dans l’eau pour ne pas glisser.

Bonifacio

Perchée sur ses falaises de calcaire, Bonifacio domine le détroit entre l’extrémité sud de la Corse et la pointe nord de la Sardaigne. Blottie autour de sa citadelle, la petite ville déploie ses ruelles étroites jusqu’aux falaises. En bateau, vous pénétrerez dans les grottes que la mer a taillées à même la falaise. Vous découvrirez également les plages blanches aux eaux turquoise de l’archipel des Lavezzi.

Conseil : en été, arrivez tôt le matin ou en début d’après-midi car les parkings sont vite blindés.

La Forêt de l’Ospédale

A une demi-heure de Porto-Vecchio , l’Ospedale (U Spidali) est le premier petit village de montagne à 900 mètres d’altitude. Un peu plus haut, niché au cœur d’une forêt de pins et de hêtres, le lac artificiel de l’Ospedale, dessine un décor enchanteur. Ce barrage alimente en eau potable toute la région de l’extrême Sud.

lac de l'ospédale corse
Lac de l’Ospédale

C’est évidement un espace propice à de nombreuses activités pour les petits comme les grands, les sportifs ou la famille : randonnée, parcours d’accrobranche, canyoning, saut à l’élastique, randonnée en VTT ou encore en quad…

Vous pourrez aussi découvrir, moyennant une petite randonnée d’environ 1h30 aller/retour, la cascade nommée « A Piscia di Ghjaddu », qui jaillit d’un mur minéral pour effectuer une chute de 70 mètres.

Cascade Piscia di gallu corse
Cascade Piscia di gallu

On accède au site par la route départementale n° 368. A hauteur du barrage de l’Ospédale, compter 1 km, puis sur votre droite un chemin vous mènera à la cascade de Piscia di Ghjaddu.
Le sentier est balisé, d’en bas on aperçoit la cascade qui offre ses parois de granit rose polies, le tout dans un paysage parsemé de blocs rocheux.

Les Aiguilles de Bavella, variante du GR20

Passer de la plage à la haute montagne en moins d’une heure, c’est une expérience que vous propose l’île de beauté. Célèbre massif montagneux du GR20, les Aiguilles de Bavella se trouvent du coté nord ouest de Porto-Vecchio, entre Zonza et Solenzara dans le massif de Bavella.

Les aiguilles de Bavella corse
Les aiguilles de Bavella

Les Aiguilles sont un ensemble de murailles rocheuses et de pics déchiquetés, un endroit hostilement beau, exposé au vent et à une vue merveilleuse. Et ne vous inquiétez pas, quel que soit votre niveau en randonnée, vous trouverez des balades adaptées. En plus, vous pourrez vous vanter d’avoir effectué un bout du GR20… de quoi impressionner vos collègues au retour de vacances 😉

Plusieurs balades de différents niveaux sont possibles pour découvrir les Aiguilles de Bavella. L’alternative la plus facile, c’est la balade du Trou de la Bombe. Avec un faible dénivelé,  l’essentiel de la marche s’effectue à l’ombre de la pinède. Son nom « Trou de la Bombe», vient du fait que c’est une excavation circulaire creusée en arche dans le relief, comme un trou causé par une bombe tout simplement. Une curiosité géologique surprenante !

Pour vous y rendre, garez-vous sur les parkings du col de Bavella (1220m d’altitude, à 1h de voiture de Porto Vecchio). Suivez ensuite la piste qui part à l’opposé des Aiguilles. Vous tomberez sur un sentier montant sur la gauche. Il conduit au trou de la Bombe. Comptez 2h pour l’aller-retour.

Porto Vecchio

église de Porto Vecchio

Après une bonne journée de randonnée ou de farniente à la plage, direction le centre-ville de Porto vecchio séparé en deux parties distinctes : en haut la citadelle avec la vieille ville et en bas la marina. Commencez votre visite avec une promenade autour de la marina. La zone est assez petite mais attrayante avec beaucoup de cafés et restaurants donnant sur le port. C’est un endroit très populaire pour la promenade et l’endroit parfait pour passer une soirée d’été. De là, vous pouvez monter la colline jusqu’à la citadelle. Vous y trouverez de nombreux restaurants, bars et boutiques souvenirs.

Discothèque le Via Notte CORSE
Discothèque le Via Notte à Porto Vecchio

Quelques idées d’activités originales à faire en Corse

Cinéma en plein air

Profitez d’une projection au grand air sous un ciel étoilé mais prévoyez l’anti-moustiques ! A Ruscana Ste Lucie de Porto-Vecchio Route de Pinarello – Sainte-Lucie De Porto-Vecchio,

Balade à cheval

Quel que soit son niveau, de très belles balades à cheval sont possibles partout en Corse. Elles se font pour la plupart tôt le matin ou en fin d’après-midi histoire de ne pas mourir de chaud sous la bombe ! Une manière originale et reposante de profiter de la beauté des paysages alliant maquis et bord de mer.

Saut en parachute

Pour les plus téméraires, il est possible de survoler l’île de beauté en effectuant un saut en parachute. En ce qui me concerne, je crois que je vais tenter l’expérience cet été avec Corse Parachutisme Tandem, situé à Ghisonaccia. Je vous raconterai !

Assister à un concert de chants corses

chants corses

Dans ce registre, je vous conseille fortement de découvrir Musivoce, un duo instrumental et vocal composé d’un guitariste virtuose, Aureliu Mannarini et d’un talentueux chanteur Stefanu Marcellesi. De cette rencontre entre deux amoureux de la musique et de leur île , Musivoce fait revivre les thèmes de prédilection insulaires ainsi que des instruments tels que a Cetera, a Zifula, a Clarinetta…Ces deux passionnés vont vous entraîner, à coup sûr, dans leur univers à la fois spécifique, universel et intemporel… Ils sont actuellement en train d’établir leur planning pour l’été 2017 mais sachez qu’ils seront tous les jeudis de juillet et d’août à la chapelle de Pinarellu. Vous pouvez suivre leur actualité sur leur page Facebook.

Que faire au nord de la Corse ?

L’île Rousse

L’Ile-Rousse peut être un excellent point de chute pour parcourir le nord de la Corse. C’est ici que nous avons posé nos valises l’été dernier en réservant un studio à Monticello, situé à quelques kilomètres seulement de l’ile Rousse.

Plage de Lozari
Plage de Lozari

Parmi les plages de l’Ile Rousse, il y a celle de Lozari, très belle plage peu fréquentée au sable épais qui ne colle pas. Vous y trouverez un très bon restaurant pour y déjeuner « le Vava’U chez Taté », les prix sont assez onéreux mais la cuisine y est délicieuse.

Saint-Florent et le désert des Agriates

Désert des Agriates corse
Plage du Lotu – Désert des Agriates

Direction Saint Florent pour embarquer dans le taxi beach qui nous emmène sur la très belle plage du Lotu. Après 20 mn de bateau, nous arrivons dans le cadre magnifique du désert des Agriates, une eau transparente et trop bonne, presque trop chaude, des dégradés de bleu, une plage au sable blanc, bref, un décor de carte postale qui n’a rien à envier aux Caraïbes si ce ne sont les palmiers mais les montagnes et le paysage sauvage sont tout aussi beaux.

Une bonne demi-heure de marche à travers le maquis vous permettra d’arriver à l’autre plage : la plage de Saleccia, tout aussi belle! Au retour, profitez d’une pause bien méritée sur la place du village de Saint-Florent et baladez-vous dans les ruelles. Vous y trouverez de nombreux restaurants. Nous vous conseillons « le bistrot la Vista », très bon rapport qualité prix : 18,50 € entrée/plat/dessert : des produits frais, charcuterie Corse, lasagnes, raviolis au Brocciu et mousse au chocolat.

 Calvi

Petite cité médiévale, capitale de la Balagne où vous pourrez admirer sa citadelle génoise du 13èmesiècle.  Face au port vous avez de nombreux petits bars et restaurants et pleins de petits magasins pour faire du shopping. Ne manquez pas la très jolie église Sainte Marie.

Aux alentours de Calvi, ne manquez pas les nombreux villages pittoresques cachés dans les montagnes. Le village de Sant’Antonino, classé au patrimoine mondial de l’Unesco comme l’un des plus beaux villages de France. Des petites ruelles pavées enchevêtrées et le vent qui souffle fort, un village pittoresque et charmant.

Lumio et son clocher,  ou encore Pigna, un autre petit village très mignon à quelques kilomètres de Sant’Antonino.

La Pointe de la Revellata

A la sortie de Calvi se trouve la pointe de la Revellata, et au bout de la presqu’île, son célèbre phare. Les randonneurs et autres adeptes de la Corse sauvage trouveront leur bonheur en empruntant l’un des sentiers qui y mènent.

Porto

Comptez 2 h de route corse (c’est-à-dire de virages !) au départ de l’ïle Rousse pour rejoindre le Golfe de Porto.

De là, vous pourrez y faire une balade en bateau autour des calanques de Piana et de la réserve de Scandola. Un décor majestueux, des rochers immenses, d’une couleur ocre, des fonds marins magnifiques, un nid d’aigle, l’expression « à couper le souffle » prend ici tout son sens car à de nombreuses reprises, je me suis surprise à avoir littéralement le souffle coupé devant tant de beauté. Vous profiterez d’une courte escale sur Girolata, pour découvrir ce petit village d’une dizaine d’habitants tout au plus à l’année, accessible uniquement par bateau.

Cette balade de 4h avec la compagnie Corsica Linéa fut très sympathique malgré un capitaine pas forcément très aimable.

Corte et la vallée de la Restonica : Lac du Melo et du Capitello

Au départ de Corte, au cœur de la Corse, les gorges de la Restonica offrent de multiples possibilités de baignades et de randonnées. La Vallée de la Restonica n’abrite pas moins de 7 lacs d’altitude ! Les plus connus sont le Lac de Melo (1711 m) et le Lac de Capitello (1930 m).

Vous y accéderez depuis la Bergerie de Grotelle qui se situe tout au bout de la route de la vallée de la Restonica. On y accède depuis Corte par la D 623, une route étroite et sinueuse, en une quinzaine de kilomètres. Garez votre voiture sur le parking mis à disposition (6 € la journée) et suivez le sentier balisé en jaune. Au bout de 30 minutes de marche environ, vous arriverez au niveau de la bergerie. Ici,  2 chemins sont possibles : le sentier de gauche est plus facile, plus plat mais plus long ; tandis que le sentier de droite est plus sportif avec quelques passages d’escalade sécurisés par des chaînes. Comptez environ 1 h pour arriver jusqu’au lac du Melo.

Lac du Melo

Suivez ensuite la rive droite pour monter jusqu’au lac du Capitello.

Lac du Capitello
Lac du Capitello

Le sentier devient plus escarpé et raide mais au bout d’environ 45 minutes la vue sur le lac du Melo en contrebas est magnifique et le lac du Capitello est tout aussi magnifique.

Voilà, après tout ça, vous vous rendez bien compte que la Corse est magnifique du nord au sud et de l’est à l’ouest ! Alors si le choix est vraiment trop dur, la meilleure solution c’est encore de ne pas choisir et de faire par exemple 1 semaine au nord et 1 semaine au sud 😉

Recevez les nouveaux articles par mail

* obligatoire

4 commentaires sur “Vacances en Corse : où aller sur l’île de beauté?

    1. Merci 🙂 Nous y allons depuis plusieurs années et nous avons beau avoir fais d’autres voyages magnifiques un peu partout dans le monde, la Corse reste notre petit paradis 🙂

  1. Coucou les Amoureux du monde, je dois avouer que je ne connais pas (encore) la Corse, mais tout le monde dit que l’île est magnifique. Cet article me donne encore plus envie de découvrir l’île qui a l’air superbe. J’espère y mettre les pieds un jour en tout cas. Sylvain – lesdeuxpiedsdehors.com

    1. Salut Sylvain, on confirme: la Corse est magnifique! Il y a tout sur cette île: des plages paradisiaques, la montagne, des sentiers de randonnées fabuleux, de jolis villages, bref, une nature variée, sauvage. Un véritable petit paradis! N’hésites pas à revenir vers nous le jour où tu te décideras à la découvrir 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *