Great Ocean Road en 3 jours

Découvrir la Great Ocean Road en 3 jours : Itinéraire et guide pratique

Après notre passage à Adélaïde, nous partons découvrir la Great Ocean Road pour rejoindre Melbourne. Cette route mythique longe le littoral entre Portland et Melbourne sur des centaines de kilomètres, avec des paysages splendides et quelques arrêts incontournables comme les fameux 12 apôtres.

Afin d’organiser votre découverte de cette route mythique, voici notre itinéraire détaillé de nos 3 jours passés sur la Great Ocean Road de Adélaïde à Melbourne.

La Great Ocean Road, c’est quoi ?

Great Ocean Road - Australie

Connue pour ses paysages aussi magnifiques que variés, c’est une route agréable à conduire. Libre à vous ensuite de vous arrêter où bon vous semble.

C’est tout simplement l’une des routes côtières les plus touristiques et les plus belles au monde ! L’occasion de passer de la forêt tropicale à la mer, de surfer ou encore de se balader sur des plages sublimes.

Aussi mythique que la route 66 aux USA, la Great Ocean Road se trouve au sud de l’Australie, entre Adélaïde et Melbourne et plus précisément entre Allansford et Torquay.
Elle fait 243 Km de long, et on vous conseille d’y consacrer au minimum 2 jours, 3 c’est encore mieux, pour vraiment en profiter. Prenez le temps de vous arrêter et d’admirer les sublimes paysages que cette route a à vous offrir.

Jour 1 : de Portland à Port Campbell

Après une nuit dans un calme absolu en pleine forêt au milieu des kangourous (free camp « Sawpit picnic area – Mt Clay state forest » à 15 km de Portland accessible pour tous les véhicules), nous prenons la route à 8 h 30 en direction de notre 1er arrêt : Port Fairy qui se situe à environ 40 km avant l’entrée sur la Great Ocean Road.

Pleins de kangourous entourent le van, c’est génial de les voir ainsi. En partant, on emprunte une autre route pour sortir de la forêt, une vraie route cette fois contrairement au 8 km de piste de la veille… 

Port Fairy 

Situé à 100 km de Portland, Port Fairy est notre 1ère étape sur la Great Ocean Road. C’est sous un temps couvert et pluvieux que nous rejoignons cette petite station balnéaire. Nous décidons de faire la balade de 3 km sur Griffy Island, une boucle qui permet de voir de jolies plages, un phare et la faune. On verra d’ailleurs quelques kangourous cachés dans les hautes herbes. On y trouve un petit air de Bretagne avec les rochers et l’odeur ! Après un passage express au port et dans la rue du centre ville, nous continuons notre route jusqu’au point suivant. 

Childers Cove 

2 petites baies magnifiques où il est possible de descendre sur la plage par des escaliers. La marée remonte mais c’est encore accessible. On dégaine l’appareil dès que le soleil se pointe ! Le temps reste nuageux mais on a le droit à quelques jolies éclaircies. 

Bay of islands

2 petits sentiers depuis le parking amènent à de jolis points de vue. Ne manquez pas celui depuis le parking des mises à l’eau pour les bateaux à 300 m.

Bay of Martyrs

Ce site fait partie de la côte de Bay of islands. 

Bay of Martyrs - Great Ocean Road - Australie

The Grotto

Un petit sentier mène à un bassin au-dessus duquel s’est formé une cavité, très photogénique.

London Arch ou London Bridge 

Cette arche naturelle de calcaire est située dans le Parc national de Port Campbell.

L’arche la plus proche du bord s’est effondrée en , emprisonnant deux touristes, secourus ensuite sains et saufs par hélicoptère. Avant l’effondrement, cette formation était connue sous le nom de London Bridge à cause de sa ressemblance avec son homologue britannique.

Arch

Un chemin tracé vous emmènera jusqu’à une petite plage.

Vers 17 h, on décide d’arrêter les visites pour aujourd’hui et d’aller au camping Holiday Park à Port Campbell (réduction 10% sur CamperMate 34,20 AUD au lieu de 38 AUD avec électricité).

Nous avions entendu dire qu’il était possible d’apercevoir des pingouins près de London Arch au coucher du soleil
C’est donc vers 19 h 30 après une bonne douche que l’on retourne sur la plateforme de London Arch. On se couvre car il ne fait pas chaud et on assiste à un beau coucher de soleil sur la mer. On patiente mais toujours pas de pingouins à l’horizon… On commence à se dire que c’est raté pour cette fois-ci. Et là, au moment où on allait partir car il faisait quasiment nuit, on entend des petits cris, on se regarde les yeux remplis d’espoir et là bingo, on aperçoit pleins de pingouins en file indienne sortir de l’eau et rejoindre la plage tous groupés ! Le soleil s’est couché depuis un peu plus de 30 mn, on ne voit donc pas très bien et on est assez loin mais ce moment restera malgré tout gravé dans nos mémoires. Un beau moment unique de pouvoir ainsi les observer dans leur milieu naturel.

En réalité, pour être précis, il s’agit de manchots pygmées, la plus petite espèce de manchots. En Australie, on les appelle les fairy penguins. Il s’agit de la même espèce de manchots que l’on peut observer en Nouvelle-Zélande : les little blue penguins. À l’âge adulte, ils mesurent entre 35 et 43 cm et ne pèsent pas plus de 1,1 kg.
Il est presque 21 h quand on rejoint le camping, la flemme de faire à manger, on passe prendre des pizzas à emporter chez Nico’s (pas exceptionnel mais ça fait l’affaire). 

Jour 2 : de Port Campbell à Apollo bay

Après une nuit dans un camping bien trop familial à notre goût (des enfants partout et des familles qui pensent que quand elles sont réveillées à 7 h du mat c’est pareil pour tout le monde!), nous prenons la route à 9 h pour notre 2ème journée sur la Great Ocean Road.

Sur la route, nous découvrons par hasard une petite plage enclavée par deux immenses falaises accessible par une piste de 500 m. Elle n’est indiquée par aucun panneau, nous n’avons donc pas de nom, on vous laisse découvrir par vous-mêmes. 😉

Loch Ard Gorge

Nous arrivons ensuite sur le site de Loch Ard Gorge. Il y a plusieurs points de vue dont une jolie plage où il n’y avait quasiment personne à notre arrivée ce qui ne fut pas le cas très longtemps ! On y restera un bon moment. Certains points de vue sont à 600 m de marche, il faut donc prévoir un peu de temps.

Pour la petite histoire, cette baie fut jadis le théâtre d’un naufrage. Le bateau Loch Ard, qui reliait l’Angleterre à Melbourne, s’y est échoué, faisant 52 noyés et deux jeunes survivants, le 1er juin 1878. On peut descendre se perdre dans ce paysage, qui fut aussi le décor du film “Cœur de Pirate”, de Ken Annakin.

Les 12 Apôtres (The Twelve Apostles)

Ce sont les formations rocheuses les plus connues de la Great Ocean Road. Ces tours de calcaire, dont certaines font plus de 45 m de hauteur, semblent veillées sur la côte, sans cesse modifiées par les déferlantes venant de l’Antarctique. Elles ont été façonnées pendant des siècles par la force des vents et des marées, faisant disparaître petit à petit les plus petites formations rocheuses.

Pour les admirer, il faut emprunter un sentier balisé de 500 m depuis le parking qui est blindé. Il y a, comme on le craignait, beaucoup de monde, dont principalement des touristes chinois, mais arriver devant cette vue mythique à quelque chose de grisant.

On ne compte en fait que 8 ou 9 rochers si on prend en compte les débris écroulés. Il y a plusieurs plateformes d’observation mais la 1ère nous paraît la meilleure et il n’y a presque personne alors que tout le monde s’agglutine sur les autres. En arrivant vers midi, un bout de plage est encore à l’ombre.
Vous pourrez même descendre sur la plage pour observer les roches d’en bas, une vision différente et unique.

Gibson’s steps

Quelques marches dans la roche permettent de rejoindre une plage magnifique. En allant vers la gauche, il n’y a plus personne, un vrai bonheur de marcher le long de cette plage où l’on serait bien resté des heures à observer la mer mais il nous faut avancer.

Walk victoria’s icons lockout

A 150 m du parking, une vue en hauteur sur la côte.

Walk victoria's icons lockout - Great Ocean Road - Australie

Castle Cove

50 km plus loin, après une route en lacets en partie dans la forêt, on s’arrête à Castle Cove. Beau point de vue sur une fois de plus une plage magnifique.

En fait, en préparant notre voyage en Australie, j’imaginais que la Great Ocean Road longeait vraiment l’océan mais en réalité, il faut toujours s’arrêter sur les parkings et marcher quelques dizaines ou centaines de mètres pour accéder aux points de vue. C’est peut-être ma seule déception, qu’on ne puisse pas voir tout cela en roulant… sans parler des stops pour la nuit où je pensais qu’on pourrait s’arrêter juste devant l’océan et se réveiller avec une vue magnifique. En réalité, les campings sont toujours à l’intérieur des villes et rares sont les emplacements bien placés autorisés à y passer la nuit… Bref, même au paradis, il y a parfois quelques déceptions. 🙂

Cape Otway lighthouse

Il s’agit du plus vieux phare d’Australie. La visite est payante (19,50 AUD) et l’accès à la station dans laquelle il se trouve aussi. Ce qui fait que si tu ne veux pas payer pour monter dans le phare, tu ne peux pas non plus le voir de l’extérieur. Il y a bien un sentier qui part du parking et qui rejoint 300 m plus loin un point de vue sur le côté du phare, en hauteur, mais on le voit vraiment de très loin.

Cape Otway lighthouse - Great Ocean Road - Australie

Franchement, si tu ne veux pas payer l’entrée, aucun intérêt de faire le détour jusqu’ici (c’est quand même 20 km A/R de la Great Ocean Road). Sauf pour cette forêt avec ces arbres étranges, qui semblent morts, comme pétrifiés et on aura vu un koala en train de dormir sur sa branche !

Sur la route vers Apollo Bay, on verra pleins de koalas dans les arbres ! Obligés de s’arrêter à l’arrache sur le bord de la route pour les observer.

Apollo Bay

Nous arrivons à Apollo Bay en fin de journée et décidons d’aller au Marriners loockout qui offre une jolie vue panoramique sur la baie et la ville.

Marriners loockout - Apollo Bay - Australie

Il est 18 h, nous partons à la recherche d’un camping. Le 3ème sera le bon, le « Marengo Holiday Park ». Il n’y a plus de d’emplacement unpowered disponible mais la gérante nous fait le powered au même prix pour 34 AUD. On en profite pour se faire un petit apéro sur la plage. Y’a pas à dire, la vie au grand air, c’est quand même cool ! 🙂 

apéro sunset sur la plage - Australie

Jour 3 : de Apollo Bay à Torquay

Après un plein d’essence, départ à 9 h 30 pour notre  troisième et dernière journée sur la Great Ocean Road !
La bonne nouvelle est que Depuis Apollo Bay, la route longe enfin l’océan jusqu’à Aireys Inlet. 

van sur la Great Ocean Road

Cape Patton

Premier arrêt à 20 km d’Apollo Bay pour un point de vue surplombant la côte.

Cape Patton - Great Ocean Road - Australie

Kennett River

Nous faisons un petit crochet par le camping de Kenett River où nous avions entendu dire qu’il était possible d’apercevoir des koalas sauvages.

Un petit chemin qui longe le camping permet d’observer des koalas dans les arbres. Nous n’en verrons aucun jusqu’au retour, à côté du café, au moment où on allait partir, je lève les yeux un peu par hasard et là j’en aperçois un toujours en train de dormir ! On se rend compte aussi qu’il fait caca en dormant ! Il lâche des petites crottes, mieux vaut ne pas être en dessous ! Comme d’habitude bon timing car seuls en arrivant, plein de monde en partant ! On verra aussi quelques perruches qui passent à quelques centimètres de nos têtes !

Lorne Teddy’s Lookout

Un joli point de vue très en hauteur avec une vue plongeante sur l’océan et la route le longeant.

Erskine Falls

On en profite pour faire une pause déjeuner rapide dans le van. Le 1er point de vue est à 80 m du parking. Il permet de voir la cascade d’en haut. A cette période, c’est plutôt un filet d’eau et franchement après toutes celles qu’on a déjà vu, que ce soit en Asie, au Canada, on est un peu déçus… Ça ne vaut pas le détour de 20 km A/R, en tout cas, à cette période de l’année…

Erskine Falls - Great Ocean Road - Australie
Le 2ème point de vue, à 200 m, permet de voir la « cascadinette » d’en bas. Je laisse Steph descendre tout seul car j’ai la flemme ! Il verra un serpent sur le chemin du retour!

Big Hill

Pour une vue en hauteur et un joli cadre photo 🙂

Mémorial Arch

L’occasion de faire une photo souvenir devant le panneau Great Ocean Road et de voir la statue commémorative en hommage aux morts de la Grande Guerre, construit par leurs compagnons de combats, lors de leur retour au pays.

Un peu d’histoire…

Peu de gens le savent (nous l’ignorions d’ailleurs avant) mais la great ocean road est le plus grand monument aux morts du monde en l’honneur des nombreux militaires australiens tombés pendant la Grande Guerre. Le Memorial Arch est là pour le rappeler. Ce sont leurs camarades de tranchée qui ont bâti cette route lorsqu’ils sont rentrés au pays. Le Memorial Arch est là pour rappeler le sacrifice de l’Australie entre 1914 et 1918.
Entre réhabilitation des anciens soldats et initiative privée, l’entreprise commence en 1919 et 3000 hommes vont y travailler pendant plus de 10 ans.
La côte du Victoria était très sauvage. Un des objectifs de cet ouvrage était de permettre l’accès à des colonies et petits villages jusque-là très isolés.
Fait insolite, durant les premières années, la chaussée était payante pour rembourser les travaux.

Aireys Inlet

On peut découvrir le phare de Split Point. Outre l’accès gratuit au phare, il y a 2 plateformes d’observation avec une fois de plus une jolie vue sur l’océan.

Anglesea golf

on avait lu qu’il était possible de voir des kangourous qui avaient élu domicile sur le terrain de golf mais en arrivant il est marqué que pour les voir, il faut prendre un tour à 12 AUD/adulte. Du coup, vu qu’on en a déjà vu en pleine nature et gratuitement, on décide de ne pas s’arrêter et de continuer jusqu’au point suivant.

Point Addis

Des belvédères accessibles depuis le parking offrent une vue en hauteur sur la plage de Bells beach.

Point Addis Great Ocean Road

Bells Beach

La fameuse plage du site Point Break. On ne verra que quelques surfeurs loin de vendre du rêve! En même temps, il n’y a pas vraiment de grosses vagues. La plage n’est pas la plus belle qu’on ait vu… D’ailleurs, cette dernière partie entre Apollo Bay et Torquay ne nous aura pas autant séduits que les 2 premiers jours. Il y a bien sûr eu de jolis points de vue et le fait de longer l’océan est agréable mais les paysages sont moins spectaculaires.

En revanche, un peu après Bells beach, sur la route en direction de Geelong, on a la chance et le bonheur de voir carrément un champ de kangourous ! En Nouvelle-Zélande tu as des champs de moutons, en France, des champs de vaches, et bien en Australie ce sont des champs de kangourous ! Une belle note pour finir la journée.

L’objectif à présent est de trouver un free camp pour la nuit avant de rejoindre Melbourne demain. On en repère un sur CamperMate vers Geelong, 70 km avant Melbourne. Cela semble être un simple parking de station service mais pas le choix, on ne peut pas choisir des sites payants tous les soirs et les spots gratuits il n’y en n’a pas des masses, en tout cas, jamais près des routes ou points d’intérêt. Ceux qui sont notés sont toujours à l’écart, obligeant à faire des détours de 30, 40 km ou plus…

Nous vous avons cité les principaux arrêts de la Great Ocean Road que vous pouvez d’ailleurs localisés sur l’application MapsMe. Bien sûr, attendez-vous à vous arrêter souvent même quelques minutes pour admirer le paysage le long de la route. Ces 3 jours furent nécessaires et on aurait même pu rajouter 1 jour ou 2 pour profiter plus longtemps de certains sites mais c’était déjà très agréable et d’autres aventures nous attendent en Australie ! Prochaine étape : Melbourne où nous passerons 2 jours.

Recevez les nouveaux articles par mail

* obligatoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.