Visiter Adelaide en 3 jours

Visiter Adélaïde en 3 jours

Après notre découverte de l’Outback australien, nous avons traversé le pays du centre au sud sur une route quasi désertique de 1600 kilomètres pour rejoindre Adélaïde. Capitale et principale ville du South Australia, Adélaïde est une ville plutôt sympa à découvrir avec en bonus des transports en communs gratuits!

Jour 1 -  Adélaïde Hills  

Ayant passé la nuit précédente sur une aire gratuite (Port Parham Foreshore) à 70 km au nord d’Adélaïde, nous arrivons sur la ville en début de matinée.  Notre premier jour sur Adélaïde coïncide avec un jour férié : le Cup day.

Adélaïde Cup est un jour férié en Australie du Sud qui tombe le deuxième lundi de mars. Cet événement hippique est au cœur de la vie sportive et sociale de l’Australie du Sud depuis sa première édition en 1864.

Faire un calin à un koala au Gorge Wildlife park

La plupart des commerces et institutions étant fermées, on décide donc de remettre la visite du centre ville à plus tard. Nous commençons par Adélaïde Hills (les collines) et le Gorge Wildlife Park, une sorte de zoo un peu bordélique où le principal intérêt réside dans le fait qu’on puisse prendre un koala dans ses bras et nourrir les kangourous.

Pour le câlin avec les koalas, un ticket est donné à l’entrée et il faut faire la queue à 11 h 30, 13 h 30 ou 15 h 30 pour avoir le droit de prendre le koala dans ses bras pendant quelques minutes et faire toutes les photos qu’on veut. En arrivant à 9 h 30, soit 1/2 h après l’ouverture, il n’y avait pas grand monde mais dès 11 h, c’est l’affluence, je ne m’attendais pas à voir autant de monde. Nous avons dû attendre 1/2 h pour la photo avec les koalas. Peut-être est-ce dû au fait que nous y étions un jour férié… Malgré tout, ce moment restera l’un de nos meilleurs souvenirs. L’expérience de prendre un koala dans ses bras est juste magique ! Avec sa fourrure toute douce (bien que plus rêche que ce que je pensais) et sa jolie petite bouille d’amour, on dirait une grosse peluche qu’on a juste envie de câliner pendant des heures ! 

Pour ceux qui penseraient que ces câlins de bras en bras ne sont pas bons pour le koala, rassurez-vous, un personnel soigneur veille à la protection de l’animal. C’est lui qui le pose dans vos bras et veille à ce qu’aucun geste ne soit mauvais pour l’animal. De leurs côtés, les koalas ne semblaient pas du tout effrayés, ni stressés par l’expérience, au contraire ! Tout ce qui leur importe, c’est de manger de l’eucalyptus. 🙂 

Le reste de la visite du parc est assez classique avec des reptiles, des oiseaux, des crocodiles et d’autres animaux endémiques du pays. Il y aussi une partie où il est possible de nourrir les kangourous à la main. Des petits sachets de nourriture sont vendus en supplément à la caisse.

Pour 17 AUD/personne l’entrée, vous avez accès à tout le parc et à un ticket pour porter un koala et prendre des photos avec lui pendant quelques minutes.

Dégustation de vins

Après un déjeuner rapide dans le van sur le parking, nous partons pour une dégustation de vins gratuite chez « Bird in hand« . On y goûtera un surprenant Merlot au goût prononcé de mûre, que je n’avais jamais eu l’occasion de tester ailleurs.

Domaine Bird in hand - Adelaïde - AustralieOn aurait bien acheté une bouteille mais aucune n’est en dessous de 25 $, on repartira donc les mains vides mais les papilles refaites ! L’endroit semble assez prisé par une clientèle aisée car de belles voitures de marques sont garées sur le parking et la carte du restaurant n’est pas donnée. On se sent un peu en « décalage » avec notre tenue short/chaussures de rando et notre van !

Direction ensuite le mont Lofty pour une vue sur Adélaïde et ses alentours. Malheureusement, le ciel est un peu voilé et la luminosité ne permet pas de distinguer grand chose…

Vue sur Adélaïde depuis le mont Lofty
Un peu fatigués, nous décidons d’aller nous poser au camping low cost qu’on a repéré la veille sur CamperMate « Shiloh Hills Park« . L’endroit est un peu brouillon mais il y a tout ce qu’il faut et le proprio est cool. Un petit déjeuner est même compris dans les 30$/nuit pour 2 personnes.  C’est le propriétaire en personne accompagné de sa femme qui s’affairent en cuisine pour préparer chaque matin des crêpes et autres sucreries. 🙂 

Jour 2 – Visite du centre-ville d’Adélaïde   

Adélaïde : La ville où tout est gratuit !

Bonne nouvelle : Les bus et tram qui circulent dans Adélaïde sont gratuits, ainsi que l’entrée des musées ! Un vrai bon plan qu’on valide à 100 %. 🙂

Les bus sillonnent les quartiers de North Adélaïde et Melbourne Street ainsi que le centre-ville. Tandis que le tram part du centre pour rejoindre soit Port Adélaïde au Nord-Ouest, soit Glenelg au Sud.

Nous avons garé notre van sur une place gratuite sur un parking devant la station de tram « Thebarton » puis, nous avons pris le tram jusqu’à « Victoria Square » pour faire le central market, un immense marché couvert. Essentiellement alimentaire,  vous y trouverez pleins de stands de fruits, de fromage et de nourriture en général, bref, ça donne faim et soif! D’ailleurs, on a craqué pour un Merlot !

Après une pause sandwich sur place, nous allons nous balader sur Rundell street, une rue piétonne très animée (festival Fringe de février à mars) et remplie de boutiques en tout genre. Dommage que notre budget ne nous permette pas de trop dépenser.

Ne manquez pas de déambuler sur North bd qui regorge de beaux bâtiments dont la galerie d’art, le South museum et la très belle State library et sa Bibliothèque Mortlock (j’adore sentir les vieux bouquins!)

Steph ira ensuite jusqu’au stade Adélaïde oval pendant que je m’octroie une petite sieste sur un banc. 🙂

Nous marchons ensuite jusqu’au jardin botanique, un endroit zen, apaisant, avec une multitude de roses différentes qui parfument agréablement l’air ambiant.

Nous retournons au parking en tram toujours gratuitement et choisissons de passer la nuit sur un parking de Semaphore beach. On ne sait pas trop si on a le droit car sur certains endroits il y a des panneaux no sleeping mais il y a pleins de van. On changera finalement de place car le parking du fond ne nous rassure pas trop. Beaucoup de voitures s’y garent avec des gens qui ne semblent pas très nets… Du coup, nous préférons revenir au début du parking qui nous semble plus sécuritaire. Bémol : il faut faire 400 m pour aller aux WC.

Petite baisse de moral ce soir car ce ne sont pas tout à fait les spots que j’imaginais pour passer la nuit. On est loin de la vue « coucher de soleil de dingue sur une plage déserte » que l’on peut voir sur les réseaux sociaux. Force est de constater qu’il y a comme un « gap » entre ce que veulent montrer les réseaux sociaux et la réalité… Et puis j’angoisse un peu pour la suite. On ne sait pas où on va, je suis fatiguée de chercher, j’ai constamment peur de rater quelque chose, je n’arrive plus à prendre de décisions, à savoir quoi faire et comment… Bref, petit coup de blues passager. Cela fait déjà 7 mois que nous voyageons, ces petits coups de mou font partie de l’aventure. La nuit porte conseille… 

Jour 3 – Les alentours d’Adélaïde 

Après un réveil tranquille sur Semaphore beach sur notre parking où nous avons finalement bien dormi, nous allons voir la jetée du Semaphore avant de rejoindre Port Adélaïde où il n’y a clairement pas grand chose à voir. Il y a bien le Fisherman Warf, une sorte de grand entrepôt mais qui est ouvert uniquement les dimanche, lundi et jours fériés. On fait un rapide tour sur l’esplanade, on achète un croissant au chocolat dans une bakery clairement plus chère que chez nous et on file à Gleneg, une station balnéaire sympathique avec ses boutiques et ses restos. Le style des maisons avec les façades en dentelle sont très jolies. On va jusqu’au Moseley square et sur la plage qui est sympa mais pas transcendante après les magnifiques plages sauvages de Nouvelle-Zélande 

Petite pause déjeuner chez Hungry Harry qui s’avère être en fait une chaîne de Burger King, on y retrouve les mêmes burgers. On file ensuite faire un plein de courses au Woolworths du coin. Pour acheter de l’alcool, il faut aller dans un autre magasin en dehors du supermarché. On y trouve tous les alcools et des cigarettes dans des casiers sous clef! Mais, je m’étonne moi-même car j’arrive à tenir avec 1 cigarette/ jour, alors que je fume habituellement environ 7/8 cigarettes. C’est devenu mon petit rituel du soir. 🙂 

En fin de journée, on décide d’aller se poser au camping « Brighton Caravan Park » et de commencer la route vers le début de la Great Ocean Road le lendemain. Le camping est très sympa, on a vu sur la mer pour 40 AUD en powered. Ça y est, on l’a notre spot idéal. 🙂 Après avoir assisté à un beau coucher de soleil sur la mer juste devant notre emplacement, on dînera avec des plats achetés chez « Soul Origin » devenu notre adresse préférée. 🙂 

Après ces 3 jours passés à Adélaïde, nous reprenons la route direction en direction de Melbourne en passant par la sublime Great Ocean road.

Recevez les nouveaux articles par mail

* obligatoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.