Phillip Island Australie

2 jours sur Phillip Island en Australie

Après nos 2 jours passés à Melbourne, nous poursuivons notre road trip australien en direction de Sydney. Mais avant cela, nous décidons de nous arrêter 2 jours sur Phillip Island.

Située à 140 km de Melbourne, Phillip Island est une petite île accessible en traversant un pont donc pas de ferry hors de prix (contrairement à Kangaroo island).

Réputée pour sa parade des pingouins, ses koalas et ses kangourous, nous avons surtout apprécié son air sauvage, ses belles plages balayées par le vent et sa faune omniprésente.

Que voir et que faire sur Phillip Island ?

Jour 1

On s’octroie une petite grasse mat jusqu’à 8h30, j’avais besoin de dormir ! Après une douche, un bon p’tit dej, on refais quelques courses pour ce qui manquait et nous partons de Melbourne vers 11h, direction Phillip Island.

Payer pour voir des animaux : ce que nous n’avons pas fait !

L’attraction principale de cette île semble reposée sur la « Parade des Pingouins« : au coucher du soleil, des dizaines de petits manchots sortent de l’eau pour rejoindre la terre ferme. A la base, nous voulions aller sur cette île essentiellement pour assister à cela mais finalement, après les avoir vu gratuitement et seuls au monde sur la plateforme du London Bridge sur la Great Ocean Road et la veille à St Kilda, on a estimé inutile de payer minimum 26 AUD/pers pour voir plus ou moins la même chose que ce que l’on a déjà vu, sans compter le côté hyper touristique du truc qui ne nous emballait pas tellement…

Idem pour le centre des Koalas (Koala Conservation Centre) qui se trouve sur l’île. L’entrée est payante (12,80 AUD) alors qu’on en a déjà vu gratuitement en forêt. De même que le wildlife park, payant, on en a déjà fait…

En ce qui nous concerne, nous avons profité de l’île en mode gratos pour le paysage et la faune qui a bien voulu se montrer. Au final, encore de jolies plages désertes à découvrir, plusieurs possibilités de randonnées et des kangourous un peu partout.

En arrivant vers 13h30, on se dirige à Woolamai Beach juste à l’entrée de l’île après avoir passé le pont. Le temps est couvert mais on aura le droit à un peu de soleil vers la fin. On se baladera sur la plage et on empruntera le chemin de randonnée jusqu’à The Pinacles. On hésite à finir la boucle mais ça rajouterait encore 6 km au moins et il est déjà 15h30, on est parti à l’arrache sans eau et en réalité on a aussi un peu la flemme ! On a surtout envie de se poser. Du coup, on préfère retourner au parking qui est déjà à plus de 2 km, trouver un camping, se poser et prendre (enfin) l’apéro sur la plage!

Où dormir à Phillip Island ?

On choisit de s’arrêter au camping « Anchor Belle Holiday Park » 38 AUD la nuit en powered. Il est à Cowes au nord de l’île. Après s’être installés et avoir lancé une machine, direction la plage qui se trouve à 200 m pour prendre notre apéro.
Comme d’habitude, les mouettes sont au taquet et nous font bien rire avec leurs cris et leur renfoncement de tête ! On apercevra une sorte d’aileron ou de nageoire dans la mer, on ne sait pas trop, mais impossible de dire de quoi il s’agissait…

Sur le chemin du retour, on croise quelques kangourous, c’est dingue, on en voit vraiment partout. C’est là qu’on se dit que c’est un peu bête de payer l’entrée dans des parcs quand on sait qu’on peut en voir facilement un peu partout…
Retour au van pour tri des photos, repas et dodo. 

Jour 2

Nous nous réveillons sous un ciel bien couvert.
1er arrêt à Cowrie beach où l’on observe des vagues qui jaillissent dans les rochers. Entre la vue, le temps et son p’tit crachin, on se croirait en Bretagne !

2eme arrêt à Nobbies point. Il est possible d’observer des lions de mer mais ils sont loin, il faut utiliser des jumelles ou avoir un TRÈS bon zoom d’appareil photo. Joli panorama, dommage que le temps soit couvert. On voit un pingouin caché sous un terrier. En visitant le centre et sa boutique, nous tombons sur une carte postale avec ce à quoi ressemble la parade des pingouins : une immense plateforme, un monde de dingue, on ne regrette vraiment pas de ne pas l’avoir fait.

Pause déjeuner sur la plage de Berry’s beach.

Arrêt au Philip Island circuit (point couple au bout de 6 mois H24…) tout est payant donc on ne fera rien… Phillip Island est réputé pour son Grand Prix de moto de Melbourne, qui, 1 fois par an, vient perturbé la quiétude de l’île. Mais, bien que Steph aurait adoré assister à cet évènement, ce n’est pas les motos qu’on est venus voir… Il s’est donc contenté d’admirer le circuit de course.
Sachez qu’il est possible de participer à une visite guidée du circuit (19 AUD), de faire des tours de piste dans des V8 (195 AUD) ou encore, pour les amateurs, de faire du karting (à partir de 35 AUD).

Smith beach : le soleil fait son apparition, dommage on a presque fini!
Surfies point / surf beach : une jolie plage mais sans surfeurs !
Enfin, retour sur un point devant lequel nous étions passés la veille sans nous arrêter à Woolamai beach. On observe les surfeurs et la jolie plage d’hier.

Nous quittons Phillip Island et reprenons la route en direction de Sydney. Nous passerons la nuit sur un free camp, Franklin river reserve rest area, qui se trouve à 50 km de Wilsons Promontory, notre destination du lendemain. Un site plutôt sympa dans l’herbe, non loin de la route mais peu bruyant et des WC.
A regret, nous ne ferons que croiser une famille rencontrée au Laos, les PYLE face au monde, sans nous voir. Eux faisant le voyage en sens inverse, à 40 km près, on s’est raté… 

 

 

 

 

 

 

Recevez les nouveaux articles par mail

* obligatoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.