road trip en Australie de Melbourne à Sydney

Road trip en Australie : 11 jours de Melbourne à Sydney

Après avoir avoir traversé une partie de l’Australie du Centre rouge au Sud, de Alice Springs à Adélaïde, puis emprunté la Great Ocean road pour rejoindre Melbourne, nous poursuivons la suite de notre road trip en Australie entre Melbourne et Sydney. Environ 1500 km jalonnés de plusieurs arrêts notamment pour découvrir Philip Island, le parc Wilsons Promontory et les Blue Mountains près de Sydney.

Notre itinéraire de Melbourne à Sydney

2 jours à Melbourne

Visiter Melbourne en 2 jours

Visiter Melbourne en 2 jours pour découvrir ses incontournables et des conseils pour réussir votre visite de Melbourne.

2 jours sur Philip Island

Après la ville, place aux grands espaces et à l’air marin sur Philip Island.

Située à 140 km de Melbourne, Phillip Island est une petite île accessible en traversant un pont donc pas de ferry hors de prix (contrairement à Kangaroo island).

Réputée pour sa parade des pingouins, ses koalas et ses kangourous, nous avons surtout apprécié son air sauvage, ses belles plages balayées par le vent et sa faune omniprésente.

Que voir et que faire sur Phillip Island ?

2 jours pour découvrir le parc Wilsons Promontory

Après la sauvage Phillip island, nous passons 2 jours dans le parc de Wilsons Promontory avant de poursuivre notre périple jusqu’à Sydney.

Situé dans l’état du Victoria, le parc national de Wilsons Promontory est l’un des parcs nationaux les plus populaires d’Australie et on comprend vite pourquoi ! Entre randonnées dans la nature, paysages côtiers et plages sauvages de sable blanc, on en a encore pris pleins les yeux !

Voici un résumé de nos 2 jours passés dans le parc national de Wilsons Promontory.

3 jours de route pour rejoindre Sydney

Jour 1 : Foster – Raymond island – Lakes Entrance

Après notre 3ème nuit au free camp près de Foster, nous prenons la route en direction de Sydney. Pratiquement 1200 km nous attendent, nous la ferons donc en plusieurs étapes. Nous avons choisi de longer la côte plutôt que de passer par l’intérieur et Canberra, la capitale de l’Australie.

Raymond island : l’île des koalas

Nous comptions tout d’abord passé par Lakes Entrance mais on découvre au dernier moment que juste avant se trouve Raymond island, une île peu connue des touristes, accessible en traversant le bras de mer de 200 m avec un ferry gratuit (pour les piétons) depuis Paynesville en 2 minutes ! On peut se garer gratuitement et facilement à côté de l’embarcadère. En arrivant sur l’île, juste en face l’embarcadère, il est possible d’emprunter le Koala Trail pour voir des koalas en liberté et on en a vu pleins! La plupart en train de dormir sur leur branche en haut d’un eucalyptus mais on a eu la chance d’en voir un tout près, éveillé et en mouvement, chose très rare lorsqu’on sait que les koalas peuvent dormir jusqu’à 20 h par jour !!

On a aussi vu un echidna, des perruches, des cygnes noirs, des pélicans et même des tas de méduses dans l’eau ! Après s’être baladé durant 1 heure, nous profitons d’être au bord de l’eau pour pique-niquer puis nous reprenons le ferry pour rejoindre la ville et reprendre la route direction Lakes Entrance.

Lakes Entrance

En arrivant, on s’arrête à un lookout sympa sur Entrance puis on part faire un tour au Visitor Center. On va ensuite se garer devant le Cunninghame Arm footbridge pour le traverser à pied et rejoindre la ninety mile beach. L’endroit n’est pas exceptionnel, la plage est en effet immense mais après toutes celles qu’on a déjà vues, celle-ci ne nous transcende pas. Il faut dire que le temps s’est de nouveau un peu couvert, c’est vraiment une météo bizarre dans le Victoria ! On peut aussi faire la « Entrance walk », une balade de 5 km A/R mais ça ne nous dis rien… On préfère chercher un endroit pour la nuit.

Cette fois-ci, après 3 nuits gratuites, il nous faut choisir un site powered pour recharger le van (on a l’impression que le frigo commence à fatiguer…) Il y a pleins de campings sur Lakes Entrance, pas facile de choisir, nous allons finalement au « Koonwarra Holiday Park » pour 30 AUD la nuit. Après avoir réservé le camping, on se douche et on part faire quelques courses au Woolworths. Sur la route, on s’arrête pour immortaliser les couleurs magnifiques du coucher de soleil sur le pont. Puis un p’tit macdo pour changer des pâtes ! Nous passons la soirée sur internet pour savoir quoi faire ensuite avant de rejoindre Sydney.

Jour 2 : Mallacoota – Narooma

Réveil tranquille si ce n’est un mail de Jucy (notre loueur pour le van en Nouvelle-Zélande) annonçant une amende pour excès de vitesse le mois dernier en Nouvelle Zélande…

Objectif de la journée : rouler jusqu’à Narooma en faisant une escale sur la plage de Quarry beach. Nous avons hésité à faire le Croajingolong National Park qui a l’air sympa aussi mais il nous faut avancer car on a encore beaucoup de route jusqu’à Cairns, notre destination finale et beaucoup de choses à voir. Il y a tant à voir et à faire, qu’il faut parfois accepter de faire l’impasse sur des sites…On ne peut pas TOUT faire. De plus, bien que ce parc ait l’air d’avoir de jolis points de vue, il nous semble peut-être redondant avec ce qu’on vient de voir au Wilsons Promontory...

Plage de Quarry beach

La plage de Quarry beach que l’on atteint vers 13 h 30 (Nous sommes partis tranquillement vers 11 h) se trouve sur la Mallacoota costal walk. Outre son coté sauvage, sa particularité repose sur ses rochers striés de différentes couleurs et son sable qui crisse sous nos pas. Le temps est couvert donc les photos ne rendent pas au mieux. Pause déjeuner dans le van avec vue sur la mer tout de même et on reprend la route.

Nous quittons alors le Victoria, puisque Gipsy Point marque la frontière avec l’état de Nouvelle-Galles du Sud. De nombreux parcs nationaux et maritimes sont situés tout le long de la côte. Une fois encore, on ne peut pas s’arrêter partout.

2ème arrêt rapide à Pinnacles lookout dans le Ben Boyd Park. Un p’tit air de parc américain, la mer en plus. On verra de drôles d’arbres « à moules ». Si vous avez le nom exact, nous sommes preneurs. 😉

Sur la route, on remarque que les paysages sont beaucoup plus vallonnés et très verts !

Narooma

En fin de journée, nous arrivons à Narooma. Nous allons voir la formation rocheuse des « Glasshouse Rocks », qui serait l’une des plus photographiées de la côte avec celle des 12 Apôtres. Pour y aller, on se gare au cimetière et il faut emprunter un petit chemin qui longe les tombes, avant de pénétrer dans les bois. On peut ensuite choisir de descendre sur la plage ou admirer la vue d’en haut depuis un point de vue. Il est déjà plus de 18 h alors on choisit la dernière option. Il nous reste une quinzaine de kilomètres à parcourir pour rejoindre un free camp dans la forêt pour la nuit « Bodalla Park forest Rest Area ».

Jour 3 : Batemans Bay – Jervis Bay – Kangaroo Valley

Après un réveil plutôt froid (le van indique 13°, on n’a jamais eu aussi frais en Australie), on reprend la route un peu avant 9 h. Il nous reste quelques arrêts avant de faire le parc des Blue Montains prévues demain.

Batemans Bay

1er arrêt à Batemans Bay On observe surtout des centaines de méduses assez balèzes! Un p’tit plongeon?! Il paraît qu’on y trouve le cours d’eau le plus pur de toute l’Australie, le fleuve Clyde, qui vient ici se jeter dans la mer.

2ème arrêt à Pebbly Beach, où l’on peut paraît-il voir des kangourous bondir sur la plage. Le combo plage/kangourous nous fait envie mais on n’y croit pas trop…En arrivant, le parking est payant mais comme on n’envisage pas de rester, on ne paye pas… Après quelques mètres, on voit un kangourou peu farouche puisque je peux le caresser sans problème et tenter quelques selfies avec lui ! La plage est jolie, tranquille mais nous ne verrons pas d’autres kangourous…

3ème arrêt à Dolphin point pour un pique-nique devant la mer et accompagnés des mouettes.

Jervis Bay : en bleu et blanc à Hyams beach

4ème arrêt à Jervis Bay et sa fameuse Hyams beach réputée pour avoir le sable le plus blanc du monde ! Il figure même dans le Guinness des records ! Et c’est vrai que le sable est hyper blanc, ça en fait mal au yeux. La plage est vraiment belle, on y restera un bon moment à profiter du lieu, on aurait bien été nagé mais il manque quelques degrés…

Kangaroo Valley ou dormir en van au pays des wombats !

On décide d’aller rejoindre un camp gratuit pour la nuit qu’on avait repéré sur CamperMate. Il s’agit du Bendeela picnic area, il se situe vers Kangaroo Valley et on peut y croiser pleins de wombats, ces animaux trop mignons de la famille des marsupiaux !! Rien que pour ça, on a envie d’y aller car on n’en n’a pas encore vu. En arrivant, on en voit un immédiatement à côté des WC et juste derrière le camp, on en verra pleins sur une grande prairie et même un bébé qui reste collé à sa mère, trop mignon. Je ne pensais pas que c’était si gros, on dirait vraiment un petit ourson brun. C’est trop mignon et ceux-là ne semblent pas farouches, leur seule préoccupation est de brouter l’herbe !

Après ce joli moment, direction les toilettes étonnamment propres pour un camp gratuit pour une petite toilette et un lavage de cheveux tant bien que mal dans l’évier. Je ferai la connaissance d’une australienne qui vit à 1 h d’ici et qui semble bien éméchée ! On dîne puis on se couche tôt car demain, il nous faut partir tôt pour rejoindre les Blue Montains à 200 km de là soit environ 3 h de route…

2 jours aux Blue Mountains

Avant d’arriver à Sydney, nous décidons de nous arrêter au parc national des Blue Mountains, situé à environ 1 h de Sydney. Inscrit depuis 2000 au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, il abrite une flore et une faune exceptionnelle: cacatoes et autres perroquets, kangourous, wombat, wallabies… Célèbre pour ses paysages spectaculaires, ce site naturel offre aux visiteurs falaises abruptes, forêts d’eucalyptus et chutes d’eau. Katoomba, principale ville de la région, borde le parc national des Montagnes bleues et ses sentiers de randonnée à travers le bush.

Son nom Blue Mountains (Montagnes Bleues) proviendrait de l’épaisse forêt d’Eucalyptus présente dans tout le parc. En s’évaporant, l’essence de ces arbres crée un reflet bleu au-dessus des montagnes que l’on peut observer lorsque le soleil est au beau fixe. Nous n’avons malheureusement pas observer ce phénomène lors de notre passage mais c’était malgré tout très beau !

Découvrez quoi faire en 2 jours au Blue Mountains

En arrivant près de Sydney, notre mission fut de trouver un endroit où dormir avec le van près du centre ville, avec des WC et si possible accessible en transports en commun. On a un peu galéré et en fouillant les sites, forums et page facebook, on a fini par se poser au King Georges Park. Il y a des WC (fermés à partir de 22 h 30), l’endroit a l’air tranquille et il y a un autre van Apollo de garer ! Des lignes de bus pas trop loin.

Après une nuit plutôt tranquille, nous nous réveillons en forme pour partir découvrir Sydney !

Recevez les nouveaux articles par mail

* obligatoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.